HomeA la UneLes mille et une vertus des champignons

Les mille et une vertus des champignons

[quote]Conso. Dans son dernier livre, un chercheur américain explique que les champignons vont « sauver le monde. » Notamment grâce à leurs nombreuses propriétés.[/quote]

Les chamignons n'ont pas livré leurs secrets

Comme les algues, les champignons n’ont pas encore fini de livrer tous leurs secrets. Et c’est ce qui intéresse l’industrie de la « novel food », que l’Union européenne vient de réglementer. Un chercheur américain spécialisé en mycologie explique dans son livre, « Mycelium Running: How Mushrooms Can Help Save the World », que ces champignons pourraient bien « sauver la planète. » La raison ? Ils ont des vertus pour notre corps, mais aussi pour notre planète : ils peuvent être utilisés pour dépolluer les sols, pour fabriquer des pesticides bio et peuvent même se substituer aux matières plastiques ou servir à produire du biocarburant.

20 000 espèce utilisées pour 1,5 million existantes

Voilà maintenant sept ans que Gil Burban explique que les champignons sont « les seuls organismes vivants capables de dégrader la lignine et la cellulose. Ces deux molécules principales du bois se retrouvent aussi dans les énergies fossiles et sont transformées en sucre par les champignons. » Avec sa startup Polypop, il réinvente l’utilisation des champignons, bien loin de la seule cuisine. « Les champignons sont plus proches des animaux que des plantes », aime-t-il d’ailleurs rappeler. Pour le chercheur, les propriétés des champignons sont encore loin d’avoir toutes été découvertes.

En réalité, les vertus des champignons sont connues depuis des centenaires. Dans l’industrie pharmacologique, par exemple : six des vingt médicaments les plus prescrits au monde sont produits grâce aux champignons. C’est le cas, par exemple, de la pénicilline. Dans le monde, il existerait 1,5 million d’espèces de champignons. Or, aujourd’hui, à peine 100 000 ont été recensées et seules 20 000 sont utilisées par les industries agroalimentaire et pharmaceutique. Pour Gil Burban, aucun doute : dans les années à venir, l’agroalimentaire prendra toute la mesure du champignon, qui sera partie prenante de la nouvelle industrie.

Et si les champignons sauvaient le monde ? (ici)

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: