HomeA la UneLe secteur du fast-food lorgne sur le 100 % végétal

Le secteur du fast-food lorgne sur le 100 % végétal

Le chiffre d'affaires des burgers en progression.

Alors que le 100 % végétal cartonne et que le marché promet de belles perspectives, les géants du fast-food se lancent l’un après l’autre dans la confection de burgers végétaux.

Ce n’est plus un secret pour personne : les consommateurs délaissent petit à petit la viande. Une tendance anticipée par les industriels, dont certains ont décidé de se lancer dans le tout végétal. Pour eux, fini le steak haché classique, place au faux steak haché végétal. Mais quid des spécialistes de la viande, qui ont basé leur business pendant des années du les steak animaux ? Eh bien, eux aussi regardent du côté du végétal. Ainsi, Burger King et McDonald’s ne se sont pas laissé distancer : BK lance, en ce mois d’août, une opération originale. En effet, l’enseigne va expérimenter, aux Etats-Unis, un nouveau burger : l’Impossible Whopper, du nom de la start-up Impossible Food. A la place du bœuf, on trouvera dans ce sandwich un substitut végétal à la viande, qui en aura le goût et l’aspect, mais pas la composition. McDo, lui, propose déjà un sandwich végétarien dans l’Hexagone depuis bien longtemps et propose, dans d’autres pays, un Big Vegan, sans fromage non plus. Deux exemples qui montrent comment l’industrie du fast-food tente de s’adapter.

Même KFC observe le marché du végétal

Et il était temps, car la concurrence est elle aussi à l’affut : ainsi, Copper Branch, le fast-food 100 % végétal, a récemment annoncé qu’il ouvrait à Paris, tout comme Burger Theory, un concept qui devrait attirer les végétariens de tout poil. Même KFC, spécialiste par excellence du poulet, n’est pas insensible à ce nouveau business. L’enseigne de fast-food du Kentucky dit « observer attentivement » cette tendance des fausses viandes à base de protéines végétales. Certes, le président du célèbre fast-food est encore réticent. « Nous ne pensons pas que le ‘poulet’ végétal constitue la grande tendance du moment. Mais nous étudions sérieusement la possibilité de proposer ce genre d’aliments à nos clients », dit-il. De quoi se dire que KFC pourrait bien, dans les années à venir, également proposer des burgers et nuggets végétaux. « Le fait de manger de plus en plus végétal est une lame de fonds très importante et mondiale », admet Bernard Boutboul, président du cabinet d’études Gira Conseil. D’autant que ce marché est rémunérateur. Et à cet argument, les fast-foods ne sont pas insensibles.

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: