HomeActualitésEconomieLe dollar pourrait provoquer une baisse des bénéfices chez PespiCo

Le dollar pourrait provoquer une baisse des bénéfices chez PespiCo

En 2019, PepsiCo prévoit une baisse de ses bénéfice. L’industriel spécialisé dans les sodas se base sur plusieurs critères pour faire cette projection.

Raffermissement du dollar, hausse de ses investissements et alourdissement de sa facture fiscale… PespiCo risque de connaître une année 2019 noire. Alors que la multinationale prévoyait une hausse de 3,5 % à 5,86 dollars par action, le groupe américain prévoit finalement, après correction… une baisse de 3 % à 5,50 dollars. La faute notamment à un investissement massif, notamment sur le plan commercial et marketing, après une augmentation des budgets promo de son Diet Pepsi et du Pepsi Zero, pour tenter de grappiller des parts de marché au leader, Coca-Cola. Et le géant du soda a lui aussi quelques difficultés. Coca a annoncé une baisse de 1 % de ses ventes en volume lors du dernier trimestre en Amérique du Nord et prévoit également une petite chute de son action, de 2,23 à un peu plus de 1,83 dollars. PepsiCo et Coca-Cola devrait donc faire une année moyenne, à en croire leurs prévisions.

Ce qui n’empêche pas le fabricant du Pepsi de croire en des jours meilleurs, notamment en France. La filiale française de PepsiCo fête son quart de siècle dans l’Hexagone et espère, à court terme, intégrer le top 3 des industries agroalimentaires en France. En novembre dernier, Bruno Thévenin, directeur général du groupe, a indiqué qu’il visait « une croissance organique de plus de 5 % en moyenne et une politique d’acquisitions. » La filiale de la multinationale espère notamment se faire une place importante sur le marché des snacks et des apéritifs, et passer « devant des acteurs majeurs comme Pernod-Ricard », a indiqué le patron. En acquérant Doritos, Lays, Quaker et Bénénuts, PepsiCo montre ses ambitions. Reste à savoir si les mauvais résultats de 2019 joueront ou non sur les ambitions du groupe.

 

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: