HomeActualitésConsoOrigine de la viande : nouvel étiquetage UE

Origine de la viande : nouvel étiquetage UE

etiquetage_viande_europe_legislation

[quote]Consommation : après le système des étoiles pour évaluer la qualité de la viande et l’étiquetage code couleur proposé par 60 millions de consommateurs, L’Union Européenne a mis en place une nouvelle pratique. A partir du 1er avril 2015, afin de mieux informer le consommateur européen, il devient obligatoire d’indiquer l’origine de la viande (lieu d’élevage et abattage de l’animal). Cela concerne : le bœuf, le mouton, le porc et la volaille. [/quote]

etiquetage_viande_europe_legislation

A partir du 1er avril 2015 un nouvel étiquetage s’applique à tous les types de viande : bœuf, mouton, porc et volaille.

Origine de la viande : + de précision

Le nouvel étiquetage impose aux pays européens de mentionner l’origine des viandes fraîches, congelées ou importées de pays tiers et écoulées dans l’Union européenne. Ainsi, le consommateur européen trouvera sur l’étiquette du produit : le pays d’élevage et d’abattage des animaux. Contrairement aux mesures qui s’appliquent à la viande bovine, il n’est pas obligatoire de mentionner le lieu de naissance des bêtes.

Les plats préparés dans le viseur

etiquetage_viande_europe_legislation

Au grand dam des organisations de défense des consommateurs, la nouvelle loi sur l’étiquetage de la viande ne concerne pas les plats préparés. « Il n’existe aucune raison de ne pas augmenter la traçabilité de la viande dans les plats préparés », estime Pauline Constant, du Bureau européen des consommateurs.

[quote]A lire : l’étiquetage alimentaire dans le collimateur[/quote]

L’industrie agroalimentaire a jugé qu’un étiquetage pareil constitue un surplus de coût. Le même argument a été avancé par la Commission européenne.

Selon une étude réalisée par l’association française de consommateurs UFC-Que choisir, le coût de l’étiquetage des plats préparés à base de viande de bœuf serait relativement faible (0.7%). L’exception des plats préparés fait régner le flou sur la sécurité alimentaire de cette gamme de produits.

Le nouvel étiquetage européen de la viande (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: