HomeActualitésConsoNutella recherche des noisettes désespérément

Nutella recherche des noisettes désespérément

La pénurie de noisettes en Turquie menacerait la production de Nutella. Illustration / Crédit photo : Kate Ter Haar (CC BY)

La pénurie de noisettes en Turquie menacerait la production de Nutella. Illustration / Crédit photo : Kate Ter Haar (CC BY)

[quote]Une pénurie de noisettes touche actuellement la Turquie, le premier producteur mondial. Des conditions météorologiques désastreuses ont détruit une bonne partie de la production 2014 de noisettes. Quelles sont les conséquences de cette baisse de la production?[/quote]

La Turquie, le premier producteur mondial de noisettes (70% des exportations mondiales) a connu ces derniers mois une météo peu clémente marquée notamment par un épisode de gel et de fortes grêles. Cette météo défavorable a occasionné une importante pénurie de noisettes.

Pénurie de noisettes : un déficit de 300 000 tonnes

La Turquie enregistrait un déficit de 300 000 tonnes de noisettes. Ainsi, seulement 530 000 tonnes de noisettes devraient être vendues en 2014 contre 800 000 en 2013. Le prix de la tonne de ce fruit sec a enregistré une augmentation de 61% en six mois. En effet, mi-août, le prix de la tonne a atteint 10 500 dollars contre 6 500 dollars en Février.

Cette flambée des prix de ce fruit à coque aura des répercussions importantes sur le prix des produits à base de noisettes. Cela concernera directement plusieurs enseignes comme Nestlé, Cadbury et Ferrero. Dès les prochains mois, il faudra débourser quelques centimes de plus pour les produits chocolatés à base de noisettes à l’instar de Nutella, Ferrero Rochers, Duplo, Kinder Bueno.

Signalons par ailleurs que les mauvaises conditions météo (sécheresse, inondations, grêles…) ont eu un impact important sur les prix des amendes, du cacao et du café.

Pénurie de noisettes : le Nutella en danger ?

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: