HomeA la UneLe lobby du vin incite à consommer 2 à 3 verres quotidiennement

Le lobby du vin incite à consommer 2 à 3 verres quotidiennement

[quote]Vin. Le lobby du vin avance, dans sa nouvelle campagne de communication, des recommandations que la Haute autorité de santé estime être de l’incitation à consommer de l’alcool.[/quote]

lobby vin

La filière viticole française – Vin et Société, une association qui représente « les 500 000 acteurs de la vigne et du vin » – vient de lancer une campagne de communication dans la presse française. « Aimer le vin, c’est aussi avoir un grain de raison », peut-on lire sur les encarts des journaux. Une publicité pas franchement du goût de la Haute autorité de santé (HAS), qui estime que cette « campagne publicitaire détourne un outil médical de lutte contre les dangers de l’alcool. » Vin et Société préconise notamment, dans cette campagne, de consommer deux verres quotidiennement pour les femmes et trois verres pour les hommes.

Vin et Société a investi 600 000 euros

Des chiffres que l’association défend, alors que la consommation française de vin est en baisse. « Ces chiffres, nous ne les avons pas inventés, ils sont inscrits dans le Plan national nutrition santé et diffusés par tous les acteurs officiels », indique la déléguée générale de Vin et société, Audrey Bourolleau, qui assure que « le lobby du vin n’a pas à rougir de cette démarche. » L’organisation syndicale, qui a investi 600 000 euros dans cette campagne, dénonce le fait que « la France n’alloue que 5 millions par an, soit 2 % des dépenses de santé, à la prévention contre l’alcool », rappelant que le pays « a déjà été épinglé pour cela. »

Mais pour la Haute autorité, les chiffres avancés par Vin et Société représentent simplement « une incitation à consommer » du vin. L’organisation de santé accuse le syndicat d’avoir utilisé les seuils « qui nécessitent de déclencher une intervention médicale » comme des recommandations de consommation normale. Audrey Bourolleau indique que l’association a voulu montrer aux Français qui « ignorent ce qu’est une consommation modérée d’alcool » comment « être raisonnables » en cette période de fêtes.

Le lobby du vin lance une campagne «d’information» contestée (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: