HomeA la UneComment le lobby agroalimentaire a fait plier le gouvernement

Comment le lobby agroalimentaire a fait plier le gouvernement

[quote]Etiquetage. Le logo 5 couleurs proposé par le gouvernement pour les étiquettes de produits alimentaires va être abandonné. Un livre revient sur les pressions exercées par le lobby agroalimentaire.[/quote]

L'étiquetage testé par Carrefour

C’était la solution jugée la plus efficace par les scientifiques : le logo 5 couleurs proposé par le ministère de la Santé devait permettre « une diminution d’un peu plus de 4 % de graisses saturées » dans les achats des consommateurs. Oui, mais voilà : depuis plusieurs mois, les industriels — par l’intermédiaire de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution — militent, eux, pour des étiquettes sur lesquelles serait indiquée la fréquence de consommation recommandée.

L’Ania, association très influente

Une guerre qui dure depuis longtemps et dont l’issue serait en fait toute trouvée. En effet, alors que la France doit mettre ce système d’étiquetage nutritionnel des aliments en place d’ici la fin de l’année, et ce dans le but d’offrir aux consommateurs une plus grande transparence, il semblerait que le système proposé par les industriels, et déjà mis en place par Carrefour, soit le mieux placé pour être adopté.

Le livre « Les Cartels du lait », sorti ce mois-ci, raconte comment le lobby agroalimentaire a fait plier le ministère de la Santé, soutenu par un Stéphane Le Foll qui s’est opposé au projet d’étiquetage de Marisol Touraine. Cette dernière planchait sur cette nouvelle mesure depuis un an. C’est poussé par l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) — qui regroupe des patrons de grands groupes, de Bel à Nestlé, en passant par Lactalis — que le ministre de l’Agriculture se serait rangé du côté des industriels, indiquent les auteurs du livre.

« Les Cartels du lait »: Le Foll, ministre sous influence (ici)

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: