HomeA la UneLe label « Viande de France » sollicité par François Hollande

Le label « Viande de France » sollicité par François Hollande

[quote]Viande. Parmi les mesures proposées suite à la grogne des producteurs de viande, François Hollande a décidé d’apposer le label « Viande de France » sur les produits locaux.[/quote]

viande

Un logo bleu-blanc-rouge qui existe en dix versions, qui doit permettre aux consommateurs de savoir que ce qu’ils achètent est bien de la viande française… Le label « Viande de France » existe depuis un an et demi, il est l’une des mesures censées promouvoir le « made in France » si cher à l’ex-ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. En réalité, précise Le Figaro, ce label n’en est pas encore un. Il est actuellement au simple état d’identifiant.

3 % des viandes étiquetées « Viande de France »

Cependant, il garantit au consommateur que la viande est bien issue d’animaux nés, élevés, abattus, découpés et transformés en France – à la différence du logo « Produit en France » qui assure simplement que la transformation a été réalisée dans l’Hexagone –. « Sous cette estampille, c’est la certification de l’origine française de la viande, du bien-être animal, du respect de l’environnement et de conditions salariales décentes », indique Dominique Langlois, président de l’Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (Interbev).

Depuis 2014, le cahier des charges du logo « Viande de France » est « très exigeant, c’est une véritable garantie », indiquait Guillaume Garot, le ministre délégué chargé de l’Agroalimentaire en 2014. Cependant, un an et demi après sa création, le label souffre d’un défaut de notoriété, notamment parce que le consommateur est noyé par une multitude d’étiquettes différentes qui ne lui permettent pas de savoir que la viande vient de France à 100 %. « Il est dommage que le consommateur ne le sache pas, faute d’étiquette commune », regrette Dominique Langlois. L’étiquetage « Viande de France » ne concernerait en effet que 3 % des viandes vendues en supermarchés.

Pourquoi le label «Viandes de France» ne fait pas recette (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: