HomeA la UneKFC fait bondir l’action de Beyond Meat

KFC fait bondir l’action de Beyond Meat

Militants et investisseurs incitent KFC à abandonner l'usage des antibiotiques humains pour ses volailles.

Le futur géant de la viande végétale a connu un bon début de semaine en Bourse grâce au test de ses produits par la chaîne de fast-food KFC.

Rien n’est définitif, mais Beyond Meat a déjà fait un grand pas. La start-up, qui propose des viandes végétariennes mais ayant le goût de la viande, vient de faire une entrée fracassante dans le monde du fast-food. Et étonnamment, c’est le spécialiste du poulet qui a fait le grand saut en faisant appel à l’entreprise. Ce mardi, KFC proposera, pour une journée seulement et dans un seul magasin des Etats-Unis — du côté d’Atlanta, à Smyrna en Géorgie — des produits réalisés par Beyond Meat. Simple opération de communication ou le début d’une longue et fructueuse collaboration entre le fast-food du Kentucky et la start-up ? En tout cas, ce test grandeur nature a fait bondir les marchés financiers : lundi, à Wall Street, Beyond Meat a fait des étincelles. Le titre a augmenté de 5,64 % et atteint un niveau inégalé depuis son entrée en Bourse en mai dernier.

Vers une collaboration à long terme ?

A l’époque, après six semaines de hausse ininterrompue, JP Morgan avait jugé que l’action avait été survendue. Mais l’arrivée de KFC dans la course au végétal semble avoir relancé la machine. Car l’enseigne pourrait bien se lancer définitivement avec Beyond Meat en cas de succès de l’opération de ce mardi. Du côté de Beyond Meat, on se félicite de cette future association avec « un emblème de la culture américaine », alors que l’on pensait que le coup de génie d’Impossible Foods, qui s’était associé avec Burger King en mai dernier pour un Whooper estampillé Impossible ne se reproduirait pas de sitôt. Au Royaume-Uni, KFC a déjà tenté le tout végétal avec Quorn, mais c’est la première fois qu’il se lance dans l’aventure aux Etats-Unis. Et cela pourrait s’avérer être une opération gagnant-gagnant, autant pour KFC que pour Beyond Meat, qui prendrait alors de l’avance sur ses concurrents comme Nestlé et Tyson Foods.

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: