HomeA la UneKellogg’s veut s’incruster au rayon des fruits et légumes

Kellogg’s veut s’incruster au rayon des fruits et légumes

Les céréales Kellogg's au rayon fruits et légumes.

Aux Etats-Unis, Kellogg’s tente de placer ses céréales dans les rayons de fruits et légumes. Une stratégie que les concurrents pourraient également bientôt adopter.

Pommes, abricots, céréales, bananes… Trouvez l’intrus ! Kellogg’s a demandé à une chaîne américaine de supermarchés, Meijer, d’être placée au milieu des fruits et des légumes. Comme l’indique le magazine Quartz, l’objectif est pour la marque de produits du petit-déjeuner d’être associée à des produits sains. Après avoir annoncé la fin des colorants artificiels dans ses produits, Kellogg’s veut montrer aux consommateurs qu’elle vend des produits bons pour la santé. Une stratégie économique qui vise à rebooster les ventes.

Les producteurs de céréales veulent déménager de rayon

Mais comment Kellogg’s pourrait être placée à côté des fruits alors même que la marque vend des céréales ? Eh bien, la nouvelle stratégie de Kellogg’s est claire : mélanger ses céréales à des fruits. De nouvelles recettes qui doivent permettre d’attirer des consommateurs américains en recherche de produits sains. Une façon également de se refaire une virginitéen changeant de rayon. Un coup intéressant, selon Andrew Wolf, spécialiste du marché de l’agroalimentaire qui, selon Quartz, estime qu’il y a beaucoup d’argent en jeu.

C’est aussi, selon le spécialiste, le début d’une nouvelle stratégie globale. Si le pari de Kellogg’s est réussi, cela devrait inciter les marques concurrentes à investir, elles aussi, le rayon des fruits et légumes. Mais il faudra pour cela convaincre les plus réticents : les acteurs de la santé publique. Margo Wootan, du Center for Science in the Public Interest, assure qu’accepter Kellogg’s dans ce rayon est « un mauvais message » envoyé aux consommateurs. « L’allée des produits frais est le seul endroit du magasin où vous pouvez marcher en étant sûr d’acheter quelque chose de bon pour la santé », explique-t-elle, assurant que placer les céréales industrielles à côté des fruits et légumes revient presque à y installer des paquets de bonbons.

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: