HomeA la UneLe jambon de porc sans additifs, ça existe !

Le jambon de porc sans additifs, ça existe !

Une usine d’Angoulême produit de la charcuterie sans additifs. Une nouvelle stratégie qui permet de toucher des consommateurs de plus en plus méfiants.

Est-il encore possible de produire de la charcuterie de porc sans passer par ces dizaines de substances que sont les nitrites ? Si l’on semblait se diriger vers du jambon tout-nitrité, un retour au naturel semble s’opérer. Et certains producteurs ont décidé de se lancer pleinement sur ce marché qui devrait ravir les consommateurs de plus en plus méfiants vis-à-vis de l’industrie agroalimentaire. C’est le cas de l’entreprise de charcuterie Sodiporc, à laquelle France 3 consacre un joli reportage. Le producteur vient de bannir de la plupart de ses produits les additifs chimiques de type « E » ainsi que les polyphosphates, indique la chaîne. Une usine qui traite pourtant pas moins de 1 200 carcasses de porc chaque semaine. Mais cette quantité n’est pas forcément synonyme d’injection d’ingrédients peu naturels. En effet, le jambon blanc fabriqué sur place l’est dans la plus pure tradition charcutière.

Une partie des carcasses sert à faire du jambon de Bayonne. Pour le jambon blanc, une fois l’os central retiré, le jambon est compressé, explique le directeur de la production, Thibaut Solanille. Celui-ci assure qu’on est loin de la VSM (viande séparée mécaniquement), qui contient souvent des os et des cartilages. « Ce que l’on mange, c’est notre jambon entier, pas différents morceaux de muscles assemblés, pris sur tel ou tel jambon, c’est un seul jambon », explique-t-il. Ainsi, la chaire est intacte et Sodiporc a décidé de bannir tous les additifs chimiques. Et tout ceci participe à une stratégie claire : « Les gens veulent manger moins de viande, mais meilleure, avec du goût, c’est notre créneau, explique la direction. Retirer les additifs, ça va dans ce sens-là, on travaille beaucoup plus l’aromatique. »

FOLLOW US ON:

bellmady44@gmail.com

Rate This Article: