HomeActualitésEconomieLe groupe saoudien Almunajem entre au capital de Doux

Le groupe saoudien Almunajem entre au capital de Doux

Al Munajem entre dans le capital de Doux
Al Munajem entre dans le capital de Doux

Le Groupe saoudien Almunajem entre au capital de Doux. Illustration

[quote]BretagneLundi 20 octobre 2014, Châteaulin a annoncé l’entrée du Groupe saoudien Almunajem au capital du volailler breton Doux à hauteur de 25%.[/quote]

«Dans le cadre des accords passés avec D & P (holding de Didier Calmels), principal actionnaire, et en application des dispositions prévues, le Groupe Al munajem a informé les présidents du Conseil de Surveillance et du Directoire de Doux SA de sa décision de convertir sa créance et de souscrire à une augmentation de capital, représentant in fine 25% du capital ». Le groupe saoudien Almunajem « confirme ainsi son engagement stratégique de contribuer durablement à l’objectif de toutes les parties prenantes, de pérennisation des activités industrielles et des marques du Groupe Doux dans leur configuration actuelle », précise le communiqué.

Almunajem Doux : un partenariat de 40 ans

doux_almunajem

Almunajem Doux collaborent au Moyen-Orient depuis plus de 40 ans. Acteur majeur dans le secteur agroalimentaire saoudien, Almunajem représente l’importateur distributeur exclusif du Groupe Doux en Arabie Saoudite. Cette entreprise familiale est présente sur tout le territoire saoudien grâce à des capacités de stockage et de distribution importantes. Cette alliance franco-saoudienne a été saluée par le ministre de l’agriculture. A cet égard, Stéphane Le Foll a déclaré qu’il s’agissait d’une nouvelle étape très importante dans la consolidation et la pérennisation de la filière française d’export de volaille.

Export : le groupe Doux continue son envol

Le rapprochement Almunajem Doux consolide la situation financière du groupe breton. Deux ans après son dépôt de bilan, Doux a pu enregistrer plus de 20 millions d’euros en gain de compétitivité. Châteaulin a pu également attirer de nouveaux partenaires stratégiques sur le marché halal à l’instar de l’Egypte et de l’Iran« Qu’un groupe international rentre au capital d’une société agroalimentaire bretonne deux ans et demi après son dépôt de bilan et moins d’un an après sa sortie de redressement judiciaire, c’est un acte fort et de confiance », s’est félicité Arnaud Marion, président du directoire de Doux. « On a une société aujourd’hui qui est profitable, qui est désendettée, qui honore son plan (de continuation) et qui a un actionnariat fort, stable et prestigieux », a-t-il déclaré. L’été indien s’installe en Bretagne pour le groupe Doux confirmant son leadership dans la production et l’exportation européenne de volaille.

Le Groupe saoudien Almunajem entre au capital du volailler Doux (ici)

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: