HomeA la UneLe groupe LDC veut racheter la coopérative Agrial

Le groupe LDC veut racheter la coopérative Agrial

[quote]Volaille. Le groupe LDC est entré en négociation pour racheter la coopérative Agrial. Il veut consolider son approvisionnement en Normandie.[/quote]

ldc

Après avoir repris plusieurs actifs du groupe Doux en 2012, et opéré plusieurs rachats lors des années précédentes – rachat de la marque Traditions d’Asie en 2005, de Maître CoQ et de Marie en 2009 et du groupe Corico en 2011 –, LDC envisage d’acheter le groupe coopératif normand Agrial. LDC, numéro 1 de la volaille en Europe, a affirmé être entré en « négociation exclusive » avec l’entreprise de la Sarthe. Une opération qui pourrait être officielle dès le mois de novembre prochain.

150 millions d’euros d’investissements en deux ans

LDC veut ainsi reconquérir un marché français à la peine : 42 % de la volaille consommée dans le pays est importée, un chiffre qui monte même à 80 % dans la restauration hors foyer. Il y a un an, LDC avait annoncé son association avec le pôle animal de Sofiprotéol. Objectif : reprendre des parts de marchés aux volaillers allemands, hollandais ou encore polonais. LDC veut mettre les moyens de ses ambitions en déboursant 150 millions d’euros d’investissements en 2015-2016, dont environ 30 millions dans les outils bretons et plus de 25 millions dans le pôle traiteur.

Le groupe LDC, qui détient notamment les marques Le Gaulois, Loué, Maître CoQ ou encore Marie, se développe avec, dans son rétroviseur, le retour en force du Breton Doux. Si ce dernier a un temps d’avance dans le secteur de l’exportation, son rachat par Terrena offre des perspectives de développement à Doux qui lui permettent d’espérer concurrencer un peu plus les Brésiliens de JBS en termes d’exportations et LDC avec le pôle Gastronome. En France, LDC et le groupe Doux continuent leur expansion pour ne pas perdre de terrain dans la course au leadership.

Agroalimentaire. LDC veut s’offrir la volaille d’Agrial (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: