HomeA la UneLes Français consomment de plus en plus de volailles

Les Français consomment de plus en plus de volailles

[quote]Volaille. Les Français sont de plus en plus friands de volailles. Mais paradoxalement, cela profite plutôt aux dindes et poulets en provenance de pays étrangers.[/quote]

La volaille, star des supermarchés

La consommation de volailles dans l’Hexagone ne cesse de croître. Alors qu’elle avait déjà augmenté de 2,4 % entre 2013 et 2014, atteignant 1,73 million de tonnes, selon l’Association pour la promotion de la volaille française (APVF), la consommation de volaille en France a une nouvelle fois augmenté en 2015, de 1,6 % cette fois. Ce sont donc près de 1,76 million de tonnes de volailles qui ont été consommées. Chaque habitant de notre pays mange environ 26 kilos de volaille par an. Une moyenne bien supérieure à celle des Européens.

Un label « volaille française » pour séduire

Cette croissance continue représente-t-elle une aubaine pour les producteurs français ? Pas vraiment, à en croire le président de l’APVF, Roland Tonarelli, qui assure que la hausse de la consommation « profite davantage aux importations qu’à l’approvisionnement local. » Certes, le pays produit 1,8 million de tonnes de volailles chaque année, mais les importations continuent à bondir… En 2015, 553 800 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 4,2 % par rapport à l’année précédente.

Pour inverser la tendance, à la façon du label « viandes de France », la filière a décidé de lancer une campagne de communication et de miser sur son nouveau logo « volaille française. » Objectif : retrouver la confiance perdue des consommateurs. Selon une enquête de Familles rurales, 70 % des français n’accordent pas leur confiance aux professionnels des filières viandes et volailles. Les derniers cas de grippe aviaire n’ont pas aidé à changer les choses.

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: