HomeActualitésEconomieLa filière laitière en France tire la sonnette d’alarme !

La filière laitière en France tire la sonnette d’alarme !

Lait Made in France en crise. Illustration

Lait Made in France en crise. Illustration

[quote]CriseL’augmentation des importations de lait menace toute la filière laitière en France. Cela risque d’avoir un impact sur quelques 1200 emplois. Cette crise pourrait engendrer la disparition d’une bonne partie des éleveurs. [/quote]

Une crise touche actuellement toute la filière laitière en France. Cette situation est liée essentiellement aux facteurs suivants : embargo agroalimentaire russe, fin des quotas laitiers, augmentation de l’importation… Le marché du lait en France, c’est 3 milliards de litres et 6000 emplois directs. Selon les professionnels du secteur, la situation devient de plus en plus difficile. En effet, suite à la fermeture des frontières russes, plusieurs experts ont enregistré un afflux croissant des importations du lait. De ce fait, on trouve du lait « en provenance d’Espagne, d’Allemagne, de Belgique et même d’Irlande qui, au lieu d’aller en Russie, arrive actuellement sur le marché français à des coûts agressifs« , souligne Emmanuel Vasseneix, le vice-président de Syndilait.

L’industrie du lait en France

Lait Made in France : solutions à la crise

L’abondance du lait sur le marché a donné lieu à une guerre des prix. La bataille se joue entre les distributeurs de lait importé vendu moins cher et les producteurs locaux du lait « Made in France » qui n’arrivent plus à être rentables. Privilégier la production locale pourrait être une bonne solution. Dans ce cadre, Syndilait, l’organisation professionnelle qui regroupe la majorité des fabricants du lait, recommande aux consommateurs le lait « Made in France ». Ce produit est reconnaissable à travers l’estampille ovale qui indique le pays de conditionnement (FR pour la France, DE pour l’Allemagne…). Cela nous rappelle la mobilisation de la FCD, la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution, pour les fruits et légumes origine France, ainsi que les selfies « à nos fruits et légumes citoyens » pour faire face à l’embargo de la Russie.

Par ailleurs, exporter du lait en Chine pourrait incarner l’une des solutions à la crise. En effet, la coopérative laitière Laïta produit désormais du lait pour bébé destiné au marché chinois. Suite au scandale du lait pour nourrissons à la mélanine, les chinois privilégient de plus en plus le lait importé.

Le lait made in France en crise (ici)

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: