HomeA la UneLa filière laitière appelle l’Europe au secours

La filière laitière appelle l’Europe au secours

[quote]Législation. La filière laitière française est en difficulté. La situation économique et politique la conduit à appeler les instances européennes au secours.[/quote]

lait

Malgré la fin des quotas laitiers, la filière laitière française est en panne depuis plusieurs mois déjà. La faute à une volatilité des cours du lait et à une situation géopolitique compliquée : l’embargo russe et la crise chinoise ont fait baisser les exportations laitières. Deux événements qui ont « créé de forts déséquilibres pour le marché mondial du lait », explique Dominique Chargé, président de la Fédération nationale des coopératives laitières. La Chine a en effet divisé par deux ses importations depuis 2014. Quant à l’embargo russe, la conséquence est dramatique : « 250 000 tonnes de fromage  n’ont pas trouvé de débouchés, soit un excédent de lait de 2,5 milliards de litres », selon Dominique Chargé.

La France mieux lotie

Du coup, le prix du lait continue de baisser au niveau mondial. Il est aujourd’hui de 240 euros pour mille litres de lait, même si la France, qui bénéficie de négociations avancées entre transformateurs et distributeurs, vent cette quantité pour 340 euros. Mais la Fédération nationale des coopératives laitières fait cependant appel à l’Europe. Elle estime que la rémunération des producteurs laitiers n’est pas suffisante : « Aujourd’hui, nous souhaitons que l’Europe intervienne avec la mise en place de gestion de crise et des mesures d’interventions. Bruxelles ne bouge pas tant que les prix ne descendent pas à 220 euros/1 000 litres de lait », déplore Dominique Chargé, qui estime qu’il est « urgent que de nouveaux outils soient déployés pour accompagner les producteurs sur la volatilité avec des assurances marges comme aux Etats-Unis. »

La filière laitière sous haute tension (ici)

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: