HomeA la UneLes fêtes de fin d’année se préparent au marché de Rungis

Les fêtes de fin d’année se préparent au marché de Rungis

[quote]Economie. A l’approche des fêtes de fin d’année, le marché de Rungis se prépare à vivre une période prolifique. Les volailles, les huîtres et le foie gras y sont à la fête.[/quote]

Du côté du marché d’intérêt national (MIN) de Rungis, les vendeurs attendent beaucoup du mois de décembre. Il faut dire que les chiffres, pour les fêtes de fin d’année, sont bien souvent exceptionnels : en moyenne, les vendeurs écoulent 30 % de leur stock annuel d’huîtres, 25 % de celui de foie gras et 95 % de leurs chapons et poulardes. Mais cette année, les attentats de Paris ont inquiété les commerçants. L’activité a fortement baissé dans les restaurants. Mais les ventes reprennent leurs droits. Jusqu’au 31 décembre, les produits stars partiront comme des petits pains.

120 000 tonnes de produits en décembre

En un mois, les 18 000 commerçants réalisent entre 25 % et 60 % de leur chiffre d’affaires annuel. Une période importante pour eux, alors que le MIN approvisionnerait en moyenne un Français sur cinq. Rien qu’en décembre, 120 000 tonnes de produits transiteront à Rungis : 6 500 tonnes de produits de la mer ou encore 8 500 tonnes de gibiers et de volailles. Les huîtres ont, cette année, la cote – elles coûtent moins cher que l’an dernier – et plusieurs produits ont été importés : agrumes du Maroc, avocats d’Israël, fraises d’Espagne, ananas Victoria de l’île Maurice ou litchis de la Réunion.

Mais cette année, les commerçants ont dû composer avec un autre problème : le retour de la grippe aviaire. Un cas a été détecté récemment dans les Pyrénées-Atlantiques. De quoi fragiliser la filière foie gras. Malgré l’alerte, les ventes ne semblent cependant pas avoir été impactées : « On n’en ressent pas véritablement les effets », indique Jean-Luc Lasjunies, président du syndicat des grossistes en volaille, qui rappelle que « la maladie est seulement transmissible entre les animaux et disparaît à la cuisson. »

Rungis prépare un Noël opulent malgré les attentats et la grippe aviaire (ici)

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: