HomeActualitésConsoAux Etats-Unis, le vegan a le vent en poupe

Aux Etats-Unis, le vegan a le vent en poupe

S’il connaît un succès limité en France, le véganisme prend de l’ampleur outre-Atlantique, où les consommateurs optent pour le tout végétal.

Exit la viande, le lait et tous les produits issus de l’élevage animal ? Le véganisme commence à être à la mode, même s’il faut avouer que, chez nous, nous sommes encore loin d’être dans une société vegan. En effet, en France , selon Xerfi, les vegans ne représenteraient que 0,4 % des clients, soit 200 000 personnes tout au plus. Cependant, ajoute le cabinet d’études, le marché est en devenir : la croissance des plats préparés végétariens et vegan en GMS devrait être exponentielle et atteindre 25 % à l’horizon 2020. S’il est un pays qui est en avance en termes de véganisme, ce sont bien les Etats-Unis. Là-bas, lors du dernier semestre 2017 et du premier semestre 2018, les ventes d’aliments à base végétale — qui remplacent donc la viande, le poisson, les œufs ou encore les produits laitiers — ont progressé de 17 % par rapport à l’année précédente. L’étude, publiée ce mercredi par The Good Food Institute (GFI) et réalisée avec Nielsen, montre le potentiel du véganisme dont les ventes ont représenté un total de 3,7 milliards de dollars sur un an, là où l’agroalimentaire, dans sa globalité, n’a augmenté que de 2 %. Plus précisément, les produits alternatifs aux protéines animales ont gagné 8 % en un an et les viandes à base de plantes — soja, blé, huile de coco ou riz — ont progressé de 23 %. Ils sont désormais 12 % des ménages américains à acheter végétarien ou vegan. Même les boissons ont le vent en poupe, qu’elles soit au soja, aux amendes ou à l’avoine. Enfin, les produits laitiers comme les yaourts végétaux ou les fromages ont connu un progression estimée entre 40 et 54 %.

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: