HomeA la UneLa déforestation en question chez les industriels du cacao

La déforestation en question chez les industriels du cacao

La prochaine récolte de cacao en Côte d'Ivoire s'annonce très prometteuse.

Une trentaine d’industriels du cacao lancent un plan pour réduire la déforestation, parmi lesquels Nestlé, Ferrero ou encore Mars.

Pendant que les Occidentaux consomment des produits à base de cacao, la forêt perd du terrain. Et si cela changeait ? C’est ce que désirent les industriels qui sont prêts à faire des annonces fortes. En effet, une trentaine d’industriels du cacao — de Nestlé à Ferrero en passant par Mars — qui représentent 85 % de la production mondiale de cacao, ont annoncé qu’ils allaient lancer ensemble un plan d’action avec la Côte d’Ivoire et le Ghana. Ces deux pays sont les premiers producteurs de fève de cacao et leurs forêts risquent de disparaître si rien n’est fait à long terme.

L’annonce a été faite par Richard Scobey, président de la Fondation mondiale du cacao (WCF). L’organisation américaine a cité les grands noms qui font partie de la liste des 33 industriels prêts à s’investir pour l’environnement : Outre Nestlé, Ferrero, et Mars, on retrouve Barry Callebaut, Cémoi, Hershey, Lindt, Wrigley, ou encore le géant du biscuit Mondelez. Concrètement, on ne sait pas encore ce que donnera ce plan. Mais dans les trois semaines prochaines, les géants de l’agroalimentaire vont présenter une série de mesures qu’ils s’engageront à respecter de façon individuelle.

Mais d’ores et déjà, on sait que la Cote d’Ivoire a pour objectif d’atteindre 20 % de couvert forestier à l’horizon 2030, soit près du double de la surface observée en 2015. Mais ce n’est pas tout : « Nous voulons réduire les émissions de gaz à effet de serre, la déforestation, restaurer la biodiversité et promouvoir un développement équilibré sur le plan économique et environnemental des planteurs de cacao », a assuré Richard Scobey, qui souhaite que les industriels du cacao se plient aux politiques décidées lors de la dernière Conférence des Nations unies sur le changement climatique.

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: