HomeActualitésConsoComportement alimentaire : l’influence des odeurs

Comportement alimentaire : l’influence des odeurs

Les choix alimentaires peuvent être influencés par les odeurs. Illustration / Crédit photo : USDA (CC BY)

Les choix alimentaires peuvent être influencés par les odeurs. Illustration / Crédit photo : USDA (CC BY)

[quote]Consommation : d’après une recherche Inra du Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation, notre comportement alimentaire est guidé par des réflexions non conscientes. Les odeurs des produits orientent nos choix alimentaires.[/quote]

« Les consommateurs ont bien intégré les messages explicites du type « mangez cinq fruits et légumes par jours » mais malheureusement cela influence peu leur comportement alimentaire » explique Stéphanie Chambaron, chercheuse à l’Inra, l’Institut National de Recherche Agronomique, département Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (Dijon). « Depuis une trentaine d’années, les géants de la distribution et de la restauration rapide mettent en œuvre des stratégies de marketing olfactif pour influencer, voire manipuler, leurs clients. Voilà pourquoi il est important de mieux comprendre les mécanismes cérébraux sous-jacents, et d’évaluer l’impact de ces stratégies commerciales », précise l’étude.

Santé : influencer le comportement alimentaire

Les odeurs peuvent être utilisées comme une amorce olfactive pour influencer le comportement alimentaire des consommateurs. Les recherches en psychologie cognitive mettent en valeur l’importance du processus inconscient dans l’orientation de notre sélection alimentaire. A titre d’exemple, voici quelques observations suite à des expériences olfactives menées par les chercheurs de l’Inra:
– Melon : les personnes exposées à l’odeur de melon ont eu tendance à choisir des entrées à base de légumes et à éviter les entrées trop riches.
– Poire : les participants ayant respiré des effluves de poire, ont préféré des desserts à base de fruits plutôt que des desserts à haute densité énergétique.
– Fraise : l’odeur de fraise aiguille les consommateurs vers des produits sucrés (gâteaux, bonbons…)
Prochaine étape du projet scientifique : étudier l’impact des odeurs des pains au chocolat, burger, frites ainsi que l’influence des stimuli sonores et sémantique.

Comportement alimentaire : comment les odeurs peuvent nous influencer (ici)

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: