HomeA la UneLe Brésilien JBS met un pied en France

Le Brésilien JBS met un pied en France

[quote]Economie. En rachetant le volailler irlandais Moy Park, le géant brésilien JBS met un pied en France, où Moy Park possède des usines.[/quote]

JBS S

Le dauphin de Nestlé dans l’agroalimentaire, le géant brésilien JBS – 36 milliards d’euros de chiffre d’affaires –, se rapproche petit à petit de l’ouest de la France, où les deux champions hexagonaux, LDC et Doux, l’attendent de pied ferme. Après l’OPA hostile lancée sur Jimmy Dean, JBS tente à nouveau de s’installer en Europe. Mais cette fois, l’opération est en passe de réussir : l’Autorité européenne de la concurrence a donné son feu vert à JBS pour l’achat de l’industriel volailler Moy Park.

Vers une concurrence accrue

Si ce dernier est basé en Irlande du Nord, le transformateur de dindes et de poulets en produits élaborés possède également des usines dans tout le Royaume-Uni, aux Pays-Bas et… en France. Pour ce qui est du secteur du bœuf, Moy Park dispose d’une unité à Orléans, alors que les poulets – transformés en nuggets pour McDonald’s – sont fournis par l’usine de Hénin-Beaumont, dans le Nord. Avec 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires pour Moy Park, c’est une belle opération que réalise JBS.

Les marchés européen et français de la volaille prennent donc une nouvelle dimension : LDC va racheter la coopérative Agrial pour créer un premier géant du poulet, Terrena signe l’achat de Doux et, donc, JBS débarque en Europe avec cette opération d’envergure alors que le Vieux Continent ne représente, actuellement, que 6 % du chiffre du Brésilien. « Si JBS conditionne dans ses usines européennes des filets de poulet à très bas prix importés du Brésil, on peut craindre une concurrence accrue sur les prix », résume Gilles Lepottier, de la filière avicole française.

JBS. Le roi brésilien de la viande débarque (ici)

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: