HomeActualitésEnvironnementUne banane OGM pour sauver des vies?

Une banane OGM pour sauver des vies?

Banane OGM dopée à la vitamine A. Illustration / CréRod Waddington CC BY SA

Banane OGM dopée à la vitamine A. Illustration / CréRod Waddington CC BY SA

[quote]Une banane OGM sera testée cliniquement aux États-Unis afin de lutter contre la malnutrition. Save Food, biofortification… Des solutions existent pour limiter la diffusion des organismes génétiquement modifiés en Afrique.[/quote]

Cette banane OGM a été mise au point par par la Queensland University of Technology (QUT) avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates. Cette banane médicament offre une concentration élevée en béta et alpha-carotènes (vitamine A). La banane génétiquement modifiée sera testée cliniquement aux États-Unis. Sa production commerciale s’effectuerait en Ouganda dès 2020. L’objectif de cette banane OGM serait de lutter contre la mortalité infantile. En effet, selon le responsable du projet, le professeur James Dale : « les carences en vitamine A tuent entre 650.000 et 700.000 enfants par an dans le monde (…) et au moins 300.000 autres perdent la vue ».

Banane OGM : quels risques pour la santé et l’environnement ?

L’Union Européenne s’ouvre aux OGM. La France a interdit la culture des Organismes Génétiquement Modifiés sur ses terres. Pour les anti OGM, la commercialisation de cette « super banane » à forte teneur en vitamine A est un moyen de diffusion des OGM sous couvert de lutte contre la faim. Les OGM pourraient occasionner des répercussions néfastes sur l’environnement notamment : la contamination irréversibles et incontrôlable du patrimoine génétique des plantes, le développement de mauvaises herbes résistantes aux herbicides et le bouleversement de l’écosystème. En ce qui concerne la santé, les OGM seraient susceptibles de multiplier les allergies alimentaires, d’accentuer la résistance aux antibiotiques, la synthèse de produits toxiques ou encore l’arrêt d’une fonction métabolique. Notons, par ailleurs, le début de la culture test de la banane OGM à Kawanda, en Ouganda, cela a été signalé le 27 mai 2014 par les journalistes de France 24.

Save Food et la biofortification : une vraie alternative

La Messe Düsseldorf et l’Organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont lancé récemment l’initiative Save Food afin de réduire les gaspillages alimentaires. Tous les ans, 1.3 milliards de tonnes d’aliments sont gaspillés dans le monde. Ainsi, si on arrive à sauver 1/4 des pertes alimentaires, on pourrait nourrir près de 900 millions de personnes dans le monde. L’initiative Save Food est une alternative écolo pour nourrir la planète. Autre alternative : la patate douce orange ougandaise. Croisée avec une variété 100 fois plus riche en bêtacarotène (process de biofortification), ce légume-racine participe d’une façon significative à l’amélioration de la santé de la population ougandaise. La biofortification, ou la concentration élevée en vitamine A, zinc et fer s’applique également à la banane plantain, au manioc, maïs, riz, ainsi qu’à d’autres céréales.

Banane OGM dopée à la vitamine A (ici)
La biofortification peut-elle vaincre la malnutrition? (ici)
Initiative Save Food (ici)

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: