HomeA la UneDes arômes de plus en plus naturels

Des arômes de plus en plus naturels

Santé. Les fabricants d’arômes ont laissé de côté les arômes artificiels pour se concentrer sur des ingrédients plus naturels.

Certains acteurs importants de l’agroalimentaire ont décidé de supprimer les arômes artificiels de leurs produits… C’est le cas de Subway, alors que d’autres, comme Kellogg’s mettent un terme à leurs colorants artificiels. La « naturalité » est devenu le maître-mot dans l’agroalimentaire. Taco Bell, Panera, Kraft ou encore General Mills vont d’ailleurs tous abandonner les ingrédients non naturels à l’horizon 2018. Il s’y sont engagé. Finis, donc, les conservateurs, les colorants ou encore les arômes non naturels. Ces derniers sont remplacés par des arômes végétaux, notamment créés par Diana Food, Lycored ou Jean Niel. Mais le pionnier en la matière reste Solvay.

Moins de sucre et de sel

L’objectif est notamment de réduire les taux de sel et de sucre grâce à des arômes plus sains. Certains arômes proposés par des sociétés comme Ennolys et son arôme naturel de vanilline permet par exemple de réduire le taux de sucre dans les préparations de boulangerie et de pâtisserie de 25 %. Les saveurs exotiques ont également le vent en poupe, avec des industries qui proposent de réduire de près de 50 % le taux de sodium dans les produits alimentaires. Une aubaine au moment où les consommateurs veulent manger sain et réduire le gras, le sucre et le sel de leurs aliments. De quoi également toucher les végétariens et les adeptes des régimes vegan. Les « arômes masquants » permettent par exemple de « masquer les goûts amers dans les boissons végétales », indique Agro-Media, qui consacre un dossier à cette nouvelle tendance. Il s’agit également de masquer le goût des protéines de blé et des protéines laitières, plus particulièrement dans les produits pour sportifs.

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: