HomeA la UneDes arômes de viande dans les boîtes de légumes Bonduelle

Des arômes de viande dans les boîtes de légumes Bonduelle

[quote]Etiquetage : le fabricant de conserves Bonduelle a dû se résoudre à indiquer sur ses emballages que certains de ses mélanges de légumes contiennent des arômes de viandes.[/quote]

légumes

Début mai 2015, vegemag, un site d’information sur le monde végétarien et végétalien, lance un pavé dans la marre de la conserve en révélant que « de nombreux produits de légumes Bonduelle contiennent de la viande, alors même que rien ne l’indique sur les étiquettes. » L’information fait alors rapidement le tour des blogs, pour être ensuite reprise par les médias mainstream.

En réalité, certaines conserves de la gamme « légumes cuisinés » contiennent effectivement de arômes naturels, notamment : des épices, des aromates et « un peu de bouillon de volaille ou de porc ou de bœuf, suivant les recettes », indique l’un des porte-parole de l’entreprise Bonduelle. Une vingtaine de produits seraient concernés, ajoute-t-il, sur les 300 que la société commercialise.

Des arômes de viande ne dépassant pas 0,5 %

Si la contenance en arômes d’origine animale est faible – moins de « 0,5 % d’arômes à base de poule, poulet, bœuf, porc ou mouton », toujours selon le porte-parole –, l’étiquette ne le mentionne pas. Ce qui scandalise la communauté végétarienne, qui avoue cependant que l’étiquetage est « conforme à la réglementation française. »

Après avoir proposé de préciser la présence d’arômes de viande dans les fiches produits sur son site internet, Bonduelle finit par proposer une nouvelle étiquette. « Quand nous nous sommes rendu compte que ça posait problème à quelques communautés, soit végétariennes, soit religieuses, on a réagi tout de suite », explique le porte-parole de la conserverie.

FOLLOW US ON:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Rate This Article: