HomeA la UneL’acrylamide, la substance qui fait polémique

L’acrylamide, la substance qui fait polémique

Un nouveau concept signé Kellogg's

Une nouvelle étude alerte de la dangerosité de l’acrylamide, une substance cancérigène présente dans de nombreux aliments.

Elle se trouve dans les pommes de terre, les céréales, les chips, les frites, les biscuits ou encore le pain grillé. Pourtant, les industriels n’y peuvent pas grand-chose : l’acrylamide se forme de façon naturelle dans les aliments riches en amidon lorsque ces derniers sont cuits, rôtis ou frits à une température supérieure à 120 degrés. Cette substance serait cancérigène et le Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc) a décidé d’alerter les consommateurs de ces produits, notamment les enfants.

Le Beuc demande que les jeunes consommateurs soient mieux protégés. Comment ? Le Bureau informe que l’acrylamide se forme également dans les produits faits maison mais vise les industriels. Pour éviter ce qui ressemble aujourd’hui, selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), à « un problème de santé publique », il faut que les producteurs, mais également les restaurateurs, vendent des aliments dont le seuil en acrylamide ne dépassera pas un certain seuil. Les aliments riches en glucides et en protéines sont les plus à risques.

Si le problème est pris au sérieux depuis quatre ans, le Beuc a mené de nouveaux tests sur plus de 500 denrées alimentaires. Et la conclusion est sans appel : « Ce sont les biscuits et les gaufrettes qui posent particulièrement problème. Dans un échantillon sur trois, les teneurs en acrylamide atteignent ou dépassent les valeurs indicatives. » Autrement dit, les enfants doivent être encore plus protégés de cette substance que les adultes. Et les aliments considérés comme sains, comme les chips de légumes, ne sont pas épargnés. Le Beuc demande à la Commission européenne de baisser les taux autorisés.

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: