Page d'accueilInnovation AgroalimentaireLes vins du Sud-Ouest innovent

Les vins du Sud-Ouest innovent

Les vins du Sud-Ouest à la conquête de nouveaux marchés. Illustration / Crédit photo : Derek Gavey (CC BY)
Les vins du Sud-Ouest à la conquête de nouveaux marchés. Illustration / Crédit photo : Derek Gavey (CC BY)

Les vins du Sud-Ouest à la conquête de nouveaux marchés. Illustration / Crédit photo : Derek Gavey (CC BY)

[quote]Innovation : les vins Sud-Ouest allient science et Techno pour conquérir de nouveaux marchés : focus sur le projet Geowine et les néovins de Vinovalie.[/quote]

Les vins du Sud-Ouest innovent via plusieurs projets. L’objectif de ce renouveau est d’améliorer la traçabilité des vins, proposer des outils efficaces pour lutter contre la contrefaçon des vins, réforme de l’étiquetage ainsi que la conquête de nouveaux marchés.

Vins Sud-Ouest : nouvelle Stratégie

Le projet Vinneo a été lancé en 2009 avec le soutien du Conseil Régional du Tarn, les Régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, le Fonds Unique Interministériel et l’Union Européenne. L’objectif de ce projet est la création d’une nouvelle gamme de vins ainsi que l’amélioration de quatre cépages du Sud-Ouest, à savoir : le Loin de l’Oeil, la Négrette, le Fer Servadou et le Malbec. « On ne voulait pas faire le vin de notre grand-père mais celui que notre grand-père aurait aimé pouvoir faire s’il avait eu nos moyens », précise Jacques Tranier, directeur de Vinovalie. Les vins du Sud-Ouest adaptent le profil sensoriel des vins pour faire face à la concurrence des vins d’Australie, d’Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et d’Afrique du Sud.

vins_sud_ouest_innovation

Projet Geowine : géomatique et viticulture

La géomatique est une discipline qui allie les technologies de l’information et les sciences de la terre. L’objectif du projet de recherche Geowine, labellisé par le pôle Agrimip Innovation, est d’améliorer la lutte contre la contrefaçon, mettre en place un nouveau produit « géotraçabilité authentification » via le développement du partenariat recherches-entreprises et réformer l’étiquetage des bouteilles de vin.

Le projet Geowine est basé essentiellement sur « l’utilisation du code à bulles, qui constitue la base de l’identité attribuée à chaque bouteille, et qui est impossible à reproduire. Ce code unique permet au consommateur de remonter jusqu’à la parcelle de production du vin, de connaître les cépages utilisés, le vigneron, de repérer sur une carte, de connaître la traçabilité de toutes les opérations de chai… »

Les vins Sud-Ouest innovent (ici)
L’innovation au service du vin (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: