Page d'accueilDossiersLe vin chinois en crise ?

Le vin chinois en crise ?

Le vin made in China ne s'exporte pas. Illustration / Crédit photo : Joopey CC BY
Le vin made in China ne s'exporte pas. Illustration / Crédit photo : Joopey CC BY

Le vin made in China ne s’exporte pas. Illustration / Crédit photo : Joopey CC BY

[quote]La Chine est le 5e producteur mondial de vin… premier consommateur de vin rouge devant la France. Cependant, le vin chinois a du mal à séduire les consommateurs étrangers.[/quote]

Vin chinois : augmentation de la production

L’empire du Milieu bat des records. En Effet, la Chine est le 5e pays producteur de vin au monde (20 millions d’hectolitres produits par an). Avec l’aide des vignerons occidentaux, le vin en Chine est de plus en plus produit à partir de raisins locaux. Sur les dix dernières années, la surface plantée a affiché une progression de 176%. Ainsi, le vignoble chinois s’étend désormais sur plus de 500 000 hectares, ce qui représente près de 7% du vignoble mondial. Quatre sociétés locales dominent le marché du vin chinois, à savoir : Changyu, Weilong, Great Wall et Dynasty. Le premier consommateur de vin rouge couvre 80% de ses besoins.

Vin made in China au stade embryonnaire

La Chine exporte essentiellement ses vins vers Hong Kong (93.75% en 2012 selon Comtrade). Le vin made in China n’arrive pas à séduire les consommateurs étrangers. En effet, les marchés étrangers sont « matures alors que nous, nous en sommes au stade embryonnaire. On peut imaginer une demande des Chinois de l’étranger, mais on ne peut tout simplement pas espérer aller au-delà » a déclaré Lu Wen, responsable de la production du groupe Dynasty Fine Wines. Les producteurs chinois font des efforts en focalisant notamment sur la lutte anti-contrefaçon et l’amélioration de la qualité des vins. Reste à développer une bonne stratégie marketing et communication ainsi qu’une optimisation des contrôles sanitaires.

Perspectives : la Chine va bouleverser le monde du vin

vin_chine

Grace Vineyard Chairman’s reserve (Ningxia)

La Chine « finira par bouleverser le monde du vin » a déclaré l’auteur primée en œnologie Debra Meiburg MW. « Cela prend du temps. On ne plante pas des vignes pour tirer du bon vin l’année suivante. Les jeunes vignes produisent un vin moins flatteur, c’est la nature ». Une région est à surveiller en particulier, il s’agit de Ningxia. Située dans le centre-nord de la Chine, cette province possède un excellent cru considéré par les experts comme étant le futur Châteauneuf-du-Pape. En 2011, le cabernet sauvignon Grace Vineyard Chairman’s reserve a remporté un des prix les plus importants du Decanter World Wine Awards. Par ailleurs, signalons que le marché interne affichera une forte hausse vu qu’ un adulte chinois consommerait actuellement 1.5 litres de vin par an (près de 52 litres pour un  adulte français).

Le vin chinois ne s’exporte pas (ici)

 

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: