Page d'accueilInnovation AgroalimentaireViande éthique : la solution mobile suédoise

Viande éthique : la solution mobile suédoise

Un abattoir mobile pour la réduction du stress des animaux / Crédit photo : jacme31 (CC BY SA)
Un abattoir mobile pour la réduction du stress des animaux / Crédit photo : jacme31 (CC BY SA)

Un abattoir mobile pour la réduction du stress des animaux / Crédit photo : jacme31 (CC BY SA)

[quote]Innovation agroalimentaire : les entreprises suédoises Hälsingestintan et  Kauhajoki KAESER Kometos ont mis en place un nouveau concept d’abattoir mobile. Objectif : valoriser une viande éthique en respectant le bien-être des animaux en réduisant l’émission de gaz à effet de serre.[/quote]

Le ministère suédois des affaires rurales ainsi qu’une cinquantaine d’éleveurs soutiennent l’initiative Hälsingestintan. La firme suédoise a développé une unité mobile pour réduire le stress dû au transport des animaux. L’initiative suédoise met également en valeur un impact climatique limité via le déplacement direct de l’abattoir mobile dans les fermes.

L’unité mobile Hälsingestintan développe ainsi un discours marketing autour de la consommation d’une viande éthique respectant l’environnement et le bien-être animal. Cette initiative est soutenu par le Professeur Bo Alger, chercheur et vétérinaire à l’université suédoise des sciences agricoles.

Viande éthique avec l’abattoir mobile

abattoir_mobile

L’abattoir mobile suédois Hälsingestintan est composé de deux unités. Une première unité de traction avec vestiaires, bureaux et remorque d’abattage. Une deuxième unité mobile utilisée comme remorque de réfrigération de la viande. La capacité de cet abattoir mobile est d’une trentaine d’animaux par jour. La manipulation de cette unité nécessite quatre personnes. L’innovation Hälsingestintan est 100% autonome : elle dispose de son propre système d’approvisionnement en eau et en électricité.

[quote]A lire : Étiquetage viande : place aux étoiles[/quote]

Ce modèle suédois présente plusieurs avantages note la fondatrice de la firme, Britt-Marie Web. En plus de la réduction du stress des animaux et du respect de l’environnement, l’abattoir mobile offre aux producteurs un contrôle de l’ensemble du processus. Bonus pour les consommateurs : une viande de haute qualité. Lancement prévu : septembre 2014.

Bien-être animal en Bretagne

Depuis décembre 2012, le numéro un français du porc, Cooperl Arc Atlantique, oriente sa stratégie vers le bien être animal en invitant les éleveurs à ne plus castrer les porcelets. « Au total, nous avons investi deux millions d’euros dans ce dossier qui a impliqué 20 métiers différents. Notre atout est de maîtriser l’ensemble de la filière, sans conflit d’intérêts », a déclaré Patrice Drillet, le président du groupe coopératif Cooperl.

[quote]A lire : Offensive du bœuf wagyu sur les tables européennes[/quote]

Abattoir mobile en Suède (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: