Page d'accueilA la UneLes végétariens lancent un défi aux Français

Les végétariens lancent un défi aux Français

veggie

Conso. L’Association végétarienne de France annonce le retour du défi Veggie, un challenge où tout le monde est invité à passer une semaine sans manger de produit animal.

Du 4 au 24 juin, l’Association végétarienne de France relance son défi Veggie. Une équipe composée de vingt-cinq personnes a décidé de manger des aliments végétariens tout au long de cette période. Pour ce défi, l’association propose également un programme d’accompagnement pour initier les participants à l’alimentation végétale : des ateliers cuisine et débats seront organisés à Paris et dans les antennes de l’association un peu partout dans l’Hexagone.

Un défi pour la protection de l’environnement

Rester au moins sept jours sans manger de produits animaux, le challenge s’annonce difficile pour les participants. Pour les motiver, l’association rappelle que cette démarche a une influence positive sur l’environnement. En effet, les viandes sont le produit d’un processus industriel qui engage d’énormes charges environnementales, notamment en matière d’eau. On comprend alors pourquoi l’industrie agroalimentaire est classée parmi les plus polluantes au monde. Parmi les risques de cette industrie sur la nature, l’utilisation des pesticides, qui sont une source de maladies dans les élevages.

Le manque d’eau est une menace réelle pour la terre, et ce l’un des éléments qui pousse les humains à se mettre de plus en plus au végétarisme. Une étude réalisée par l’Institut international de l’eau a confirmé que d’ici 2050 et à cause du manque d’eau, l’homme devra réduire sa consommation de protéines d’origine animale ou suivre un régime végétarien. Le défi Veggie veut sensibiliser la population à l’importance de ce régime alimentaire pour la préservation de l’environnement.

Parallèlement à cette action, une pétition a été lancée par le député Yves Jégo — qui a réussi à récolter 130 000 signatures jusqu’à maintenant — pour demander aux autorités de proposer une alternative végétarienne dans les menus proposés par les cantines, avec un objectif clairement affiché : offrir aux enfants une alimentation plus saine et plus équilibrée, et faire ainsi un geste pour la planète. Le végétarisme est une des tendances alimentaires les plus en vue du moment.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Noter cet article: