HomeActualitésConsoNouvelle stratégie Nestlé Cameroun

Nouvelle stratégie Nestlé Cameroun

nestle_nescafe_cameroun_poivre

nestle_nescafe_cameroun_poivre

[quote]Stratégie : Le géant de l’agroalimentaire suisse Nestlé développe une nouvelle stratégie pour sa filiale camerounaise : Nescafé à base de café camerounais, de l’amidon de manioc local et du poivre de Penja pour ses cubes Maggi.[/quote]

Nestlé Cameroun veut intégrer de plus en plus d’ingrédients du terroir camerounais dans ses préparations. Ainsi, depuis le 29 janvier 2015, Nestlé Cameroun commercialise sa boisson Nescafé à base de café camerounais. Prochaine étape : introduire le poivre de Penja dans la recette de son cube Maggi.

Nestlé Cameroun : réduction des importations Nescafé

Dans le cadre d’un processus de réduction des importations des matières premières, Nestlé a décidé de focaliser sur la production locale en s’alliant à Olam Cameroun afin de s’approvisionner localement. La filiale camerounaise du géant de l’agroalimentaire suisse achète désormais du café made in Cameroun et l’exporte vers la Côte d’Ivoire où il subit une première transformation. Le produit semi-fini est alors envoyé au Cameroun, où il est soumis à une 2ème transformation avant d’être conditionné et commercialisé. Avant, le Cameroun, ne transformait que 5 % de sa production nationale de café. Le reste est exporté pour être transformé et commercialisé par la suite. Le Cameroun se trouvait alors obligé de payer des droits de douane de 30 % sur les cargaisons de Nescafé importées.

Selon les responsables de Nestlé Cameroun, l’appropriation du café camerounais pour la production du Nescafé devrait permettre de rendre ce produit plus compétitif sur le marché,  notamment dans la partie septentrionale du pays, où les habitudes de consommation du café sont établies.

Poivre de Penja et amidon de manioc local pour Maggi

poivre_blanc_panja_maggi_nestle

 

Pour les cubes Maggi, Nestlé envisage de remplacer l’amidon de maïs importé par l’amidon de manioc local. Le groupe suisse a déjà adopté cette stratégie pour La Côte d’Ivoire et le Nigeria. Le géant de l’agroalimentaire veut également introduire un nouvel ingrédient : le poivre de Penja. Le poivre des oiseaux a un goût affirmé piquant sans être agressif.

Ce poivre blanc a décroché en 2013 une appellation d’origine et de qualité de l’Union Européenne  : l’IPG, indication géographique protégée. Les ambitions de Nestlé Cameroun risquent de se heurter au défi de l’augmentation du volume de production de cette épice. La production annuelle du poivre de Penja est inférieure à 70 tonnes.

Après Nescafé au café camerounais, Nestlé veut introduire le poivre de Penja (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: