Page d'accueilDossiersSanté environnementale : impact des pesticides

Santé environnementale : impact des pesticides

pesticides_agroalimentaire
Illustration / Crédit photo : santiago nicolau (CC BY SA)

Quels sont les effets des pesticides sur l’environnement et la santé? / Crédit photo : santiago nicolau (CC BY SA)

[quote]Environnement : les pesticides continuent de contaminer viandes, poissons, fruits et légumes, blé, abeilles et menacerait la santé des bébés via le développement de syndromes de l’autisme.[/quote]

Industrie Agroalimentaire vous présente un focus sur l’impact des pesticides sur la santé et l’environnement d’après les recherches de plusieurs organisations : l’association environnementale Génération Futures, l’ONG Environmental Working Group, le journal environnemental Environmental Health Perspectives et The Task Force on Systemic Pesticides.

Impact des pesticides : fruits et légumes, aliments à base de blé

Selon une étude publiée en 2013 par l’association environnementale Génération Futures, les aliments à base de blé contiendraient des résidus de pesticides. Les aliments évoqués par l’étude sont : les biscuits petit déjeuner, les céréales, les pâtes, le pain de mie, les barres de céréales et les viennoiseries. Ainsi, « il n’est pas rare de retrouver des résidus de pesticides dans les céréales dont certains sont des perturbateurs endocriniens possibles comme le chlorpyriphos-methyl ou encore le pipéroyl butoxide (PBO) largement utilisés dans les lieux de stockages des grains non bio ». De plus, l’ONG EWG Environmental Working Group, a signalé la présence de pesticides dans plusieurs fruits et légumes consommés quotidiennement. Voici la liste : poivron, céleri, cerises, raisins, poire, carotte, laitue, fraise, pêche, pomme, nectarine et chou frisé.

Santé : liens entre autisme et pesticides

Une recherche publiée lundi 23 juin 2014 par le journal environnemental Environmental Health Perspectives (Université Davis de Californie) révèle des liens entre pesticides et autisme. La recherche évoque un risque 66% plus élevé d’avoir un enfant autiste pour les femmes vivant à proximité d’une ferme utilisant les pesticides. « Les femmes enceintes doivent faire attention à éviter tout contact avec les produits chimiques de l’agriculture », précise Janie Shelton. Ce faisant, existe-t-il une connexion entre autisme et génétique? Pour le Pr Ben-Ari il s’agit d’une « simplification abusive ». En effet, « aujourd’hui, il y a une tendance à vouloir considérer l’autisme comme une maladie génétique (…) Cela arrangerait les pouvoirs publics, car si le trouble était génétique, il n’y aurait ‘rien’ à faire. Mais, on le voit de plus en plus, le facteur environnemental est déterminant dans le développement cérébral et c’est là-dessus qu’il faut insister lorsqu’on parle d’autisme. »

Les pesticides systémiques menacent la biodiversité

Bruxelles, mardi 24 juin, une évaluation scientifique internationale (The Task Force on Systemic Pesticides) a montré les effets néfastes des pesticides sur la biodiversité. Durant quatre ans, 50 scientifiques ont analysé plus de 800 articles. D’après la TFSP, les pesticides systémiques s’attaquent directement au système nerveux des insectes. Ils restent actifs plusieurs mois voire plusieurs années dans l’eau ou dans le sol. Après les abeilles, les nouvelles victimes sont : les papillons, les poissons, les oiseaux et les vers de terre.

[youtube url= »http://www.youtube.com/watch?v=3QceID-Vb64″ width= »560″ height= »315″]

 

Le rapport Environmental Health Perspectives (ici)
Le rapport Générations Futures (ici)
Le site officiel TFSP (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: