Page d'accueilA la UneLe prix du foie gras augmentera de 15 à 20 % pour Noël

Le prix du foie gras augmentera de 15 à 20 % pour Noël

Le foie gras plus cher pour ce Noël 2016

Le prix du foie gras sera en hausse, pour les prochains achats de Noël des Français, à cause d’un stock plus bas qu’à l’accoutumée suite au virus de grippe aviaire.

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs de foie gras qui espéraient acheter du foie gras pour Noël prochain. Les tarifs de ce mets devraient considérablement augmenter lors du mois de décembre. La faute à un arrêt prolongé de la production de foie gras. De quoi fragiliser les ventes d’un des produits stars de la fin de l’année ? Au marché de Rungis, les vendeurs de foie gras écoulent, lors des fêtes de Noël, un quart de leurs stocks de ce produit. Mais l’an dernier, un cas de grippe aviaire avait été détecté dans les Pyrénées-Atlantiques, ralentissant ainsi la production.

8 Français sur 10 veulent acheter du foie gras à Noël

Finalement, les autorités sanitaires ont décidé de stopper la production de foie gras pendant près de seize semaines suite à la propagation du virus dans le Sud-Ouest de la France. Conséquence : entre le printemps et l’été 2016, aucun bloc de foie gras n’a pu sortir des exploitations. « Le manque d’approvisionnement provoqué par le vide sanitaire, ainsi que les nouvelles normes de sécurité sanitaire ont provoqué une baisse de 25 % des quantités produites », assure le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras. Forcément, la demande ne baissant pas et l’offre s’étant largement réduite, les prix devraient en pâtir. Selon Le Figaro, il faut envisager une hausse de 15 à 20 % des prix du foie gras en décembre prochain.

« Le prix à la tranche augmentera de 44 centimes à 3,06 euros », indique au quotidien français Dominique Duprat, directeur général adjoint de Delpeyrat, qui proposera des pièces de foie gras de 300 grammes à 24,47 euros au lieu de 20,97 euros précédemment. Mais selon le dirigeant, ce bon tarifaire devrait être invisible pour les consommateurs, ce surcoût devant être « absorbé dans le budget global du repas de Noël », qui s’élève selon TNS Sofres à 33 euros par personne en moyenne. L’institut indique d’ailleurs que plus de 8 Français sur 10 se disent toujours prêts à mettre un bloc de foie gras dans leur chariot de courses, malgré la hausse des prix.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: