HomeA la UnePlan social chez Kraft Heinz, acte 2

Plan social chez Kraft Heinz, acte 2

[quote]Economie. Après une première vague de licenciements annoncée en août, Kraft Heinz a indiqué vouloir doubler le nombre d’employés qui quitteront le groupe.[/quote]

Kraft Heinz

En août, Kraft Heinz, le nouveau géant de l’agroalimentaire, après la fusion des deux sociétés, avait annoncé la suppression de 2 500 emplois, soit 5 % de ses effectifs. Objectif ? Economiser 1,5 milliard de dollar par ans. Mais ce plan social sera finalement plus important que prévu. En effet, Kraft Heinz vient d’indiquer que 2 600 autres emplois allaient devoir être supprimés. Le groupe assure qu’une telle baisse de ses effectifs et la fermeture de sept usines en Amérique du Nord lui permettront de tenir son objectif d’ici à la fin de l’année 2017.

Les usines vont être délocalisées

Alors que les employés des secteurs ventes, marketing et finance devaient être les plus touchés par le plan social, ce sont finalement plusieurs centaines d’ouvriers américains et canadiens qui devraient prochainement se retrouver au chômage. Les unités de production vont être délocalisées dans les autres usines du groupe, pour la majorité d’entre elles. Une décision qui intervient « après un examen approfondi » de la chaîne d’approvisionnement et des capacités de production, selon le porte-parole du groupe, qui compte basculer les économies faites sur ce plan social dans la « modernisation des installations. »

Ce plan social conséquent intervient quelques heures avant la publication des premiers résultats financiers du groupe, sept mois après la fusion, qui avait été réalisée pour un montant avoisinant les 45 milliards de dollars. Le cours de l’action avait reculé, hier, de 0,74 %. Wall Street n’est pas serein pour Kraft Heinz, dont toutes les divisions étaient en recul lors du dernier trimestre. Avec le plan social, les redoutables actionnaires du géant – Warren Buffett et le fonds brésilien 3G Capital, également actionnaire d’AB InBev et de Burger King – espèrent renouer avec la croissance.

Kraft Heinz accentue sa cure d’amaigrissement en supprimant 2.600 emplois et sept usines (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: