Page d'accueilActualitésEconomieTrois milliards d’euros pour le marché bio

Trois milliards d’euros pour le marché bio

organic_food_bio_agro

 [quote]Selon les données du cabinet Asterès fournies à la fédération Natexbio qui recense 1.500 entreprises de transformation agricole bio en France, le marché du bio en France affiche une croissance constante. En 2013, le chiffre d’affaires généré par ce secteur a progressé de 15% par rapport à 2012. Le marché du bio approche des 2,9 milliards d’euros, soit seulement 2% du chiffre d’affaires global de l’agroalimentaire français. Le segment est en passe de devenir un secteur à part entière de l’agroalimentaire .[/quote]

organic_food_bio_agro

Dynamique et créateur d’emploi, le marché du bio évolue et connaît une croissance supérieure à celle du marché agroalimentaire dans son ensemble.

Le marché du bio a le vent en poupe

Nicolas Bouzou, l’économiste qui a mené l’étude du cabinet Asterès, explique que le bio est le secteur le plus dynamique de l’agroalimentaire. Ainsi, le marché du bio attire un français sur deux. Il ajoute que celui-ci fait partie des secteurs qui vont créer de plus en plus d’emplois. La fédération Natexbio considère, par ailleurs, que « le bio est devenu un marché contribuant à la richesse nationale ».

Quelles limites ?

Le secteur ayant enregistré une croissance d’environ de 10% entre 2013 et 2014, de nombreuses petites et moyennes entreprises ont tenté de se mettre au diapason de cette tendance haussière . Mais ces entreprises semblent trouver des difficultés à satisfaire la demande croissante car les surfaces agricoles consacrées au bio ne progressent pas assez vite. La guerre des prix engagée par la grande distribution sur les produits agricoles peut permettre aux agriculteurs de se dévelloper vers le bio pour échapper un peu à cette pression des prix sur les produits de l’agriculture. Pour le moment les entreprises dédiées au bio peinent encore à « desserrer l’étau dans la négociation » pour s’adapter à la demande croissante du marché.


Le marché du bio en France (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: