Page d'accueilActualitésEconomieLes magasins Carrefour vont commencer à ouvrir le dimanche

Les magasins Carrefour vont commencer à ouvrir le dimanche

carrefour

Une trentaine de magasins Carrefour vont ouvrir leurs portes le dimanche matin dès 2018. Une décision prise par la direction du groupe en accord avec deux syndicats.

Selon une information exclusive du quotidien Le Figaro, le groupe Carrefour pourra bientôt ouvrir ses portes le dimanche. Fort de 192 hypermarchés en France, la chaîne a trouvé un accord avec ses syndicats et ses enseignes resteront donc ouvertes jusqu’à 13 heures chaque dimanche. Mais, précise Le Figaro, cette mesure sera progressive : une trentaine de magasins seraient, pour l’instant, concernés. Pour les enseignes suivantes, la direction devra négocier avec son comité d’entreprise, qui aura un droit de véto. Mais c’est en tout cas une première victoire pour le nouveau patron de Carrefour, Alexandre Bompard, qui profite du changement de loi sur les ouvertures de magasins le dimanche.

Un retard sur la concurrence

Les discussions auront été longues et laborieuses, puisque la direction de Carrefour aurait, pendant plus d’un an, tenté de trouver un compromis avec les syndicats majoritaires. Le groupe accusait un retard sur les supermarchés concurrents qui ouvraient déjà, pour la plupart, le dimanche matin. Après un statu quo, sous la houlette d’Alexandre Bompard, la direction a relancé les négociations. Bien en a pris au PDG, qui a vu FGTA-FO et la CGC, les deux organisations syndicales qui, à elles deux, sont majoritaires, accepter les propositions du groupe.  il y a quelques jours par la direction. Les autres syndicats ont jusqu’au 30 novembre pour parapher le texte, affirme Le Figaro. La CFDT, ajoute le journal, « doit d’abord consulter sa base. » Même si « son accord n’est toutefois pas indispensable pour valider le texte. »

Des engagements forts de la part du groupe

Qu’implique une telle décision ? Pour se mettre les syndicats dans la poche, la direction de Carrefour a dû s’engager. Notamment à laisser les salariés décider par eux-mêmes s’ils souhaitent ou non se lever le dimanche matin pour aller travailler. Mais aussi à embaucher « de nouvelles équipes spécifiquement dédiées à l’activité dominicale », indique le texte cité par Le Figaro. Les dirigeants de Carrefour table sur 650 embauches rien que pour les 30 premiers magasins qui ouvriront le dimanche. De quoi inciter les autres salariés à se laisser tenter par la proposition ? Pour mettre toutes les chances de son côté, le groupe a d’ailleurs promis une majoration de salaire de 200 % aux volontaires.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

contact@industrie-agroalimentaire.com

Noter cet article: