Page d'accueilA la UneLactalis va finalement reprendre les négociations avec les producteurs de lait

Lactalis va finalement reprendre les négociations avec les producteurs de lait

Une action de la FNSEA contre Lactalis.

La crise entre Lactalis et les producteurs de lait pourrait commencer à se débloquer demain, lors d’une rencontre prévue à Laval.

Alors que, ce matin encore, les négociations étaient au point mort entre les producteurs de lait et Lactalis, les deux parties viennent d’annoncer qu’elles allaient, ce mardi matin, reprendre les négociations. C’est à Laval, au sein de la préfecture de Mayenne, que les dirigeants du numéro 1 des produits laitiers et les organisations de producteurs se rencontreront, indique Lactalis. Une décision qui arrive alors que la FNSEA, le principal syndicat agricole, a entamé toute une série d’actions, plus particulièrement ce lundi. L’objectif du syndicat agricole est est « sensibiliser les consommateurs » à la crise que traversent actuellement les producteurs de lait.

La FNSEA rassure Lactalis, qui appelle « au calme »

Le président de la FDSEA d’Ile-et-Vilaine, Loïc Guines, a rassuré Lactalis, à la veille d’une discussion qui s’annonce tendue. « Les actions se feront avec peu de monde et dans le temps », décrit-il, affirmant qu’il s’agit d’une opération « symbolique. » Il rappelle les revendications de la FNSEA : « On demande que Lactalis arrive au moins entre 290 et 300 euros » par litre de lait. La surproduction européenne empêche les producteurs laitiers d’espérer obtenir plus de 300 euros par litre, ajoute-t-il. Pour Dominique Barrau, le secrétaire général de la FNSEA, chaque organisation de producteurs négociera ses propres prix avec Lactalis. Mais la négociation risque d’être toujours difficile : pour ajouter un peu de pressions aux producteurs laitiers, Lactalis affirmer s’interroger « sur la surenchère d’actions orchestrée par la FNSEA » et appelle le syndicat « au calme » et à la « responsabilité » des agriculteurs.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: