HomeA la UneLa vérité, rien que la vérité sur l’additif alimentaire E330

La vérité, rien que la vérité sur l’additif alimentaire E330

Un député a propagé sur un plateau de télévision une rumeur selon laquelle l’additif alimentaire E330 était cancérigène. Ce qui est totalement faux.

« Dangereux », « toxique » ou encore « cancérigène. » Invité sur le plateau de l’émission « C Politique », le député MoDem du Loiret, Richard Ramos, a tenu à informer le grand public des dangers que peut représenter l’additif alimentaire E330. Et ce n’est d’ailleurs pas lui qui le dit mais l’hôpital de Villejuif. Pour corroborer son propos, l’homme sort d’ailleurs une fiche censée rendre son information incontestable. Sauf que celle-ci est… fausse. Depuis dimanche, l’élu est la risée des réseaux sociaux. Le député a notamment appuyé son propos en précisant : « Moi je prends un produit aujourd’hui. Une salade et je regarde derrière, il y a du E330, c’est légal hein. Mais je me dis, on marche sur la tête, on devient fou. »

La séquence est donc totalement vrai, mais les affirmations de Richard Ramos fausses. Le E330 ne serait en effet nullement nocif. La preuve : il est présent en grande quantité dans des produits totalement naturels et bons pour la santé, comme les agrumes. En réalité, l’E330 est ce qu’on appelle communément l’acide citrique. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il n’a rien de dangereux. Mais d’où le député a-t-il bien pu sortir cette fausse information ? Il n’est pas le premier, ni le dernier, à s’être fait prendre par cette « fake news ».

Cela fait en effet près de quatre décennies que cette intox se propage. Si bien que, à la fin des années 1970, l’institut de cancérologie Gustave Roussy de Villejuif avait dû lui-même expliquer que cette liste n’était pas sortie de ses laboratoires et qu’elle était totalement « fantaisiste. » Chaque décennie a d’ailleurs permis aux ministres de la Santé successifs de rappeler que cette rumeur était infondée. A priori, sans succès puisque ce fameux « tract de Villejuif » tourne toujours, désormais jusque sur les plateaux de télévision.

Les articles dans la même thématique

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: