Page d'accueilActualitésConsoLe « khlii » marocain s’exporte aux Etats-Unis

Le « khlii » marocain s’exporte aux Etats-Unis

Un Marocain propose du khlii version US.

Conso. Connaissez-vous le « khlii » ? Si vous n’en avez jamais entendu parler, cela pourrait changer, avec les Américains de plus en plus friands de ce mets marocain à base de viande.

Le « khlii » est, à la base, un moyen de conserver la viande qui date de plusieurs siècles, quand la réfrigération n’existait pas encore dans le Maghreb. La recette marocaine concerne généralement la viande de bœuf ou d’agneau. La viande est découpée en bandes, marinée avec diverses épices puis séchée au soleil pendant des jours avant d’être cuite dans un mélange de graisse, d’huile et d’eau. La viande, une fois refroidie et emballée dans la graisse de cuisson, se conserve jusqu’à deux ans à température ambiante. Les recettes transmises de génération en génération changent de région en région. La saveur de « khlii » est unique, et peut être reconnue à des kilomètres. En raison de sa haute teneur en matières grasses, il est souvent mélangé à d’autres ingrédients pour en faire un repas complet.

Un « khlii » aux accents américains

Cette pratique, utilisée jadis pour des besoins sanitaires, est aujourd’hui considérée comme une délicatesse très recherchée par les Marocains dans leur vie quotidienne, mais aussi, depuis peu, par les … Américains ! En effet, Tampa, en Floride, n’est certainement pas le premier endroit où vous auriez l’idée de trouver du « khlii », mais c’était sans compter sur l’ingéniosité de Hicham Tadlaoui, originaire de Casablanca et travaillant aux Etats-Unis comme webmaster pour un concessionnaire automobile, qui a réussi à en faire un des produits star de la petite ville américaine. Tout est en réalité parti d’une simple expérience… Pour se conformer aux normes sanitaires très exigeantes des USA, Hicham Tadlaoui remplace le séchage traditionnel à l’air libre et au soleil par une méthode plus moderne, celle de la déshydratation.

Aujourd’hui cette PME marocaine vit une véritable success-story aux USA. Le produit dispose désormais d’une plateforme e-commerce et a trouvé sa place dans les rayons américains. Et le jeune webmaster a su faire évoluer cette recette ancestrale pour l’adapter aux gouts des Américains. En effet, quand on lui demande ses recommandations pour accompagner le « khlii » qu’il commercialise, Tadlaoui propose d’abord des recettes marocaines, principalement des soupes et ragoûts. Mais ensuite, et comme un clin d’œil à sa relocalisation aux Etats-Unis, il suggère de le servir accompagné d’œufs au petit-déjeuner, à la place du bacon. Ou quand le « khlii » s’américanise…

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: