Page d'accueilA la Une120 millions de dollars pour un jus de fruit

120 millions de dollars pour un jus de fruit

juicero_innovation_jus_de_fruit_frais

Boissons : Juicero est une start-up qui a réussi à lever 120 millions de dollars en vingt mois pour financer son nouveau projet : produire le jus de fruit le plus frais au monde. L’entreprise a mis en place un dispositif qui va révolutionner les techniques de récolte et de consommation des fruits.

 

La start-up Juicero a été créée par Doug Evans, l’ex-PDG d’Organic Avenue, une entreprise agroalimentaire basée à New York. Le projet Juicero aurait séduit plusieurs investisseurs à l’instar de Kleiner Perkins, Thrive Capital, Google Ventures, Double Bottom Line Ventures, Campbell et Vas Ventures. La start-up n’a pas confirmé ces informations.

Juicero : jus de fruit à la Nespresso

juicero_innovation_agro_boissons

L’originalité de Juicero réside dans la manière avec laquelle les fruits vont être cueillis et transformés en jus. En effet, les fruits exposés dans les rayons des magasins ne sont pas vraiment frais. Généralement, ils sont cueillis avant une ou deux semaines de la date de leur exposition en magasin. Avec Juicero, le fruit est cueilli à la main et livré dans une pochette. Pour produire son jus de fruit frais, l’entreprise prévoit un dispositif qui ressemble à celui des cafés Nespresso. Ce procédé de fabrication vient aussi concurrencer la machine à jus de LivBlends.

[quote]A lire : Blk water, la première eau de couleur noire[/quote]

Création d’une nouvelle branche agricole

Juicero ne se limite pas à proposer des boissons pour les consommateurs. La start-up est en train de mettre en place une nouvelle branche agricole afin de produire des fruits un peu partout dans le monde.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: