Page d'accueilActualitésEnvironnementHuile de palme en Afrique : investissement et déforestation

Huile de palme en Afrique : investissement et déforestation

La filière de l'huile de palme en Afrique connaîtra un investissement de 9.8 milliards de dollars / Crédit photo : oneVillage Initiative (CC BY SA)

D’ici à 2040, près de 10 milliards de dollars seront investis dans l’huile de palme en Afrique. Avec l’augmentation de la Consommation, la production de l’huile de palme va s’industrialiser. Quels sont les risques pour l’Environnement?

Le secteur de l’huile de palme « à l’aube d’un changement monumental » selon une étude publiée par la banque Standard Chartered. Les causes principales de ce boom en Afrique sont : l’augmentation de la consommation (produits transformés, plats préparés), le développement du marché de la restauration rapide, la croissance démographique et l’évolution des modes de vie.

Huile de palme en Afrique : boom de la consommation

D’ici 15 ans, la consommation d’huile de palme en Afrique va enregistrer une augmentation de 60%. « L’huile de palme est utilisée dans des produits alimentaires associés typiquement à une population plus jeune, plus urbanisée et mieux rémunérée, comme les produits laitiers transformés, le chocolat, les chips, la crème glacée et les nouilles instantanées », précise l’expert en matières première agricoles Abah Ofon. (Les Echos)
Selon l’étude de la banque Standard Chartered, 9.8 milliards de dollars d’investissement dans l’huile de palme pourraient générer quelques 11 milliards de dollars supplémentaires de revenus pour l’économie africaine. L’étude met la lumière sur le Liberia qui sera un des leaders Afrique de l’huile de palme en multipliant notamment par dix sa production (d’ici à 2030).

Vers une accélération de la déforestation ?

huile_palme_deforestation_afrique

D’ici 2013, les superficies consacrées à la culture de l’huile de palme seront multipliées par deux pour dépasser les trois millions d’hectares. Cette intensification de la production pourrait engendrer des conséquences néfastes sur l’écosystème africain. Pour l’Indonésie, leader mondial de la production d’huile de palme, 0.84 million d’hectares disparaissent chaque année. Selon une étude scientifique publiée en juin 2014, par Nature Climate Change, six millions d’hectares de forêts ont été détruits entre 2000 et 2012. La destruction des forêts indonésienne est liée essentiellement aux industries de la pâte à papier et à la production d’huile de palme.

Huile de palme en Afrique : boom (ici)
L’Indonésie, championne de la déforestation (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: