HomeA la UneLa grippe aviaire s’invite pour Noël

La grippe aviaire s’invite pour Noël

Foie gras et grippe aviaire.

C’est un nouveau coup dur pour la filière avicole français qui est confrontée, à quelques jours des fêtes de fin d’année, à un nouvel épisode de grippe aviaire dans plusieurs départements de la région du sud-ouest.

Huit Français sur dix considèrent le foie gras comme un produit indispensable des fêtes. Et la France en est l’un des principaux producteurs, avec près de 20 000 tonnes par an. Oui, mais voilà. A l’approche de Noël, la résurgence de la grippe aviaire compromet largement les perspectives du secteur pour cette année 2016. Depuis le 1er décembre, plusieurs milliers de canards ont en effet dû être abattus dans les département du Lot-et-Garonne, du Gers, des Hautes-Pyrénées mais aussi du Tarn afin d’éradiquer le propagation du virus H5N8, un virus pathogène extrêmement dangereux.

Pas d’exportations hors-UE

L’infection s’est d’abord déclarée dans deux élevages d’Almayrac où 7 000 bêtes ont rapidement été abattues par les autorités. Mais malgré la réactivité de ces dernières, la maladie s’est propagée dans les départements limitrophes, les obligeant à abattre 3 890 volatiles dans le Gers et 2 000 canards dans les Hautes-Pyrénées. Autant dire un désastre pour les producteurs de foie gras. Après l’épisode de grippe aviaire de 2015 qui a entrainé la chute de la production d’environ 25 %, c’est un nouveau coup dur pour la filière. Les exportations en dehors de l’Union européenne ont, quant à elles, dues être reportées de trois mois. Autre contretemps, la France qui comptait recouvrir son statut indemne d’influenza aviaire, un statut indispensable afin d’exporter volailles et foie gras dans les pays hors de l’Union européenne, le 3 décembre dernier, devra décaler d’« encore trois mois le calandrer de reconquête du statut de pays ‘indemne’ », comme l’explique Christophe Barrailh, président du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foies gras (Cifog). Le Noël qui approche ne devrait donc pas être vraiment festif pour les producteurs français de foie gras. Vivement l’année prochaine !

Les articles dans la même thématique

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

<p>Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.</p>

Rate This Article: