Page d'accueilA la UneLe goût du vin bio surpasse le goût du vin traditionnel

Le goût du vin bio surpasse le goût du vin traditionnel

Le vin bio, meilleur qu'il n'y paraît.

Vins et spiritueux. Une étude universitaire franco-américaine a révélé que les vins californiens bio bénéficieraient d’une meilleure qualité gustative que les vins conventionnels. Des résultats qui concerneraient également les vins bio français.

Deux enseignants-chercheurs de l’Université de Los Angeles, en Californie, Jinghui Lim et Magalie Delmas, ont dirigé une étude montrant que les vins bio de Californie ont le plus haute note attribuée par les publications spécialisées d’Amérique. Cette étude portait essentiellement sur les notes attribuées à 74 000 vins californiens — 90 % de la production viticole des Etats-Unis se concentre en Californie — ainsi que les critiques dans les magazines Wine Spectator, Wine Enthousiast et Wine Advocate. Il en ressort que les vins bio ont une meilleure note que les vins conventionnels. Sur une note globale de 100 points, on observe une différence de 4,1 points en moyenne entre le bio et le conventionnel.

Les consommateurs encore timides avec le vin bio

Olivier Gergaud, un enseignant qui a également participé à cette étude, précise que cette dernière « démontre que les principaux experts américains préfèrent, à caractéristiques données, les vins biologiques à ceux issus de la viticulture conventionnelle. » Le chercheur assure par ailleurs qu’il s’agit là d’« une bonne nouvelle pour les producteurs et consommateurs qui trouveront dans cette étude une raison supplémentaire de consommer ou produire bio. » Pour le moment, les vins bio californiens ne représentent que 1 % des vins notés. Les consommateurs sont d’ailleurs un peu frileux à l’idée de payer plus cher leur boisson en version bio.

En Espagne, plusieurs producteurs viticoles ont décidé d’innover et de favoriser le bio. Une tendance que tente de suivre la France. Les conclusions de cette étude, précisent ses directeurs, pourraient également s’appliquer de la même manière aux vins bio français. En effet, une étude similaire est en cours de réalisation, elle s’intéresse aux notes et critiques figurant dans le guide Gault & Millau et porte sur les vins français — 2 619 notés en biodynamie et plus de 5 700 en bio font partie des 42 626 vins tous millésimes confondus —. Pour le mêment, les conclusions sont exactement les mêmes.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Noter cet article: