Page d'accueilA la UneLe gaspillage alimentaire bientôt illégal pour les grandes surfaces ?

Le gaspillage alimentaire bientôt illégal pour les grandes surfaces ?

gaspi

[quote]Conso. L’assemblée vient d’adopter un amendement obligeant les grandes surfaces à arrêter le gaspillage alimentaire. Il devrait découler sur une loi, prévue au vote cet été.[/quote]

gaspi

Un an après la signature du Pacte de lutte contre le gaspillage alimentaire par le Ministère de l’agriculture, l’Etat français veut aller encore plus loin dans sa lutte. Jeudi 21 mai, à l’Assemblée nationale a été votée une batterie de mesures « anti-gaspi. » Parmi elles, l’interdiction aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. En effet, jusqu’à aujourd’hui, certaines grandes surfaces arrosaient leurs invendus d’eau de Javel. Ce sera désormais illégal.

Si des distributeurs continuent à gaspiller leurs produits, ces invendus devront être donnés pour l’alimentation animale, pour servir de compost à l’agriculture ou à des associations caritatives. Parallèlement à cela, la loi indique que les moyennes et grandes surfaces d’une superficie supérieure à 400 mètres carrés auront l’obligation dans l’année à venir de « conclure une convention avec une association caritative », ce qui devrait faciliter les dons alimentaires. Contrevenir à cette mesure exposerait les fautifs à des sanctions exemplaires : jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Une loi cet été contre le gaspillage des supermarchés

Si l’amendement reprenant cette série de mesures a été signé hier soir par les députés, il faudra certainement attendre cet été pour voir la loi promulguée. Cela devrait mettre fin aux 20 kilos de nourriture jetés ou javellisés chaque jour par les grandes surfaces françaises, selon Arash Derambarsh, l’initiateur de ces mesures, qui avait déjà réussi à faire adopter le même amendement par le Sénat dans la loi Macron. Cela devrait également permettre aux associations qui n’ont pas les moyens de stocker de pouvoir récupérer des invendus pour les redistribuer le soir même.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Noter cet article: