HomeA la UneEtats-Unis : Plus d’azodicarbonamide dans les pains des chaînes de fast-food

Etats-Unis : Plus d’azodicarbonamide dans les pains des chaînes de fast-food

L'azodicarbonamide ne sera plus utilisé dans les petits pains des principales chaînes de fast-food US.

A la suite de Subway, des chaînes de fast-food américaines, dont McDonald’s, ont abandonné l’utilisation dans leurs pains de l’azodicarbonamide, un améliorant chimique suspecté de favoriser asthme et cancers.

En 2014, un blogger connu sous le pseudonyme de Food Babe avait lancé une pétition pour exiger de Subway l’abandon de l’utilisation d’un produit chimique de ses pains. Face au succès de cette pétition, la chaîne de sandwiches américaine a annoncé, via communiqués de presse et spots publicitaires, la suppression définitive de l’azodicarbonamide, du nom de ce composant chimique. Depuis lors, d’autres grandes chaînes de fast-food ont dupliqué l’exemple aux Etats-Unis : McDonald’s, Chick- fil-A, Wendy’s, White Castle et Jack In The Box utilisaient également cet élément dans leurs pains, et l’ont supprimé depuis.

Toutefois, McDonald’s n’a pas jugé utile d’en faire mention publiquement, alors qu’il vient d’annoncer par ailleurs l’abandon de plusieurs ingrédients, dont le sirop de maïs à haute teneur en fructose (de ses pains) et des conservateurs artificiels de ses McNuggets. Outre McDonald’s, Dunkin’ Donuts, Wendy’s et White Castle ont chacune indiqué avoir modifié la formule chimique de leurs pains en réponse aux préférences et aux revendications santé des consommateurs.

Autorisé aux Etats-Unis, interdit par l’Union européenne

L’azodicarbonamide est un améliorant en poudre fréquemment utilisé, notamment dans la fabrication de tapis de yoga, de tongs ou d’emballages isolants, du fait de la robustesse et de la légèreté qu’il leur procure, selon les informations fournies par Environmental Working Group, une organisation de plaidoyer. La Food and Drug Administration (FDA) – l’agence américaine de contrôle et de régulation des denrées alimentaires et des médicaments – a cependant autorisé son utilisation, certes en quantités limitées, dans les produits alimentaires, alors que l’Union européenne l’a totalement banni. L’azodicarbonamide favoriserait l’asthme et serait lié à l’apparition de cancers, à forte dose.

D’autres enseignes de restauration américaines ont éliminé ce composant de leurs préparations. Dunkin’ Donuts l’a ainsi supprimé de ses croissants et autres viennoiseries mais l’a conservé dans les toasts Texas ; un porte-parole de l’enseigne assure toutefois que la chaîne est en train de tester une version sans azodicarbonamide. Burger King, pour sa part, l’a aussi supprimé de la quasi-totalité de ses produits, hormis les bâtonnets de pain.

 

Les articles dans la même thématique

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

<p>Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.</p>

Rate This Article: