Page d'accueilActualitésEconomiePour parer à l’essoufflement de ses marques, Danone en eaux hawaïennes

Pour parer à l’essoufflement de ses marques, Danone en eaux hawaïennes

Kona_Deep

Danone est devenu l’un des actionnaires minoritaires de l’entreprise hawaïennes Kona Deep, qui distribue ses eaux notamment aux Etats-Unis.

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour éviter de voir s’essouffler certaines de ses grandes marquées, Danone investit — comme d’autres géants de l’agroalimentaire — dans des startups, des petites et moyennes entreprises ou même à l’étranger. Après avoir investi dans plusieurs sociétés françaises comme Yooji ou Michel et Augustin, Danone lorgne sur les pays étrangers. La multinationale a notamment mis de l’argent aux Etats-Unis, chez Farmer’s Fridge et dans le fonds AccelFoods. Ce dernier investit dans des marques principalement bio.

Le leader mondial de l’eau en bouteille a cette fois encore traversé la planète. Direction Hawaii, où Danone vient de prendre une participation minoritaire dans Kona Deep. Cette marque d’eau minérale hawaïenne, indique Le Figaro, a un potentiel énorme puisque, créée en 2015, elle commercialise est produits…aux Etats-Unis. Un investissement qui colle parfaitement aux nouvelles tendances : les eaux de Kona Deep sont puisées à 900 mètres d’altitude et sont réputées pour la « pureté » de leur source et « la présence d’électrolytes océaniques naturels », écrit le groupe dans un communiqué.

Surtout, poursuit Danone, Kona Deep « s’est fixé pour mission d’offrir aux consommateurs une eau au positionnement premium à la fois bonne et à fort pouvoir hydratant, en ligne avec la vision stratégique ‘One Planet. One Health’ du groupe. » Un pari sur l’avenir, en somme. Pour entrer au capital de Kona Deep, Danone a participé à une levée de fonds de 5,5 millions de dollars. Les dirigeants de Danone rejoignent d’autres actionnaires tout aussi prestigieux comme Grand Crossing Capital. Une façon d’accroître la notoriété de Danone à Hawaii, mais également aux Etats-Unis, tout en se diversifiant.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: