Page d'accueilActualitésEspagne : Pernod Ricard profite de la reprise de la consommation dans les bars

Espagne : Pernod Ricard profite de la reprise de la consommation dans les bars

Les ventes de Pernod Ricard se redressent en Espagne, grâce au retour des Espagnols à la consommation dans les bars.

L’accroissement de la consommation d’alcool dans le circuit CHR en Espagne favorise les affaires de Pernod Ricard, qui retrouve ses performances d’avant-crise sur ce marché.

L’Espagne a toujours été considérée comme un marché stratégique pour Pernod Ricard. Le groupe français de spiritueux y distribue en effet tout l’éventail de ses produits, des gins Beefeater et Seagram’s, au whisky Ballantine’s, en passant par Chivas ou le champagne Perriet Jouet. La bonne connaissance de ses marques par les consommateurs espagnols a toujours conduit la multinationale à parier sur ce marché, même en temps de crise quand la consommation d’alcool dans les foyers dépassait celle des cafés, hôtels et restaurants (CHR).

Et si l’on en juge les derniers chiffres de ce marché, le groupe a bien eu raison de persévérer. Son bénéfice net a atteint 1,235 milliards d’euros, soit une augmentation de 43% en un an, pour 8,682 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+1,4%). De bons résultats stimulés par le dynamisme retrouvé du marché espagnol, qui a crû de 8%, et qui est en train de revenir aux niveaux qu’il avait connus avant-crise. Les boissons alcooliques qui ont le plus progressé dans les bars et cafés sont le gin (Beefeater et Seagram’s) et le whisky (Ballantine’s).

Une consommation dynamique qui surfe sur de nouveaux mix

Le cabinet d’études Nielsen souligne que l’augmentation de la consommation de whisky a boosté celle du Ginger Ale, du fait des nouvelles manières de les consommer – mélanges. Selon Nielsen, ce mix deviendra le nouveau gin tonic dans les mois à venir. Les Espagnols ont consommé plus de 13 millions de litres d’alcool, de différentes variétés, selon les chiffres du cabinet. Rien que dans les bars, la hausse des ventes s’élève à +6% (près de 7 millions de litres), un progrès notable comparativement à la chute de 1% enregistrée en 2014.

Même si le gin reste la boisson au taux de croissance le plus élevé (+15,9%), la vitalité du marché attise l’apparition de nouveaux concurrents pour Pernod Ricard, dont les ventes ont pour leur part crû de près de 3%, selon le cabinet Nielsen.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: