Page d'accueilA la UneEmmanuel Macron veut des « Etats généraux de l’alimentation »

Emmanuel Macron veut des « Etats généraux de l’alimentation »

emmanuel-macron-1920x600

C’est la nouvelle idée d’Emmanuel Macron. Vendredi dernier, alors qu’il effectuait une visite, en compagnie du nouveau ministre de l’Agriculture Jacques Mézard, le président de la République a annoncé qu’il organiserait, début juillet, des « Etats généraux de l’alimentation. » Un rendez-vous qui s’annonce primordial pour le secteur de l’agroalimentaire. Et le chantier qui s’annonce est énorme. Notamment pour les agriculteurs, dont la crise est légèrement moins médiatisée qu’à l’époque, mais qui est bien toujours présente. L’occasion pour Emmanuel Macron de mettre en œuvre son programme qui proposait de « garantir des prix justes pour que les agriculteurs puissent vivre de leur travail. » Et ainsi « les libérer de la dépendance aux aides publiques. »

Le président de la République veut, lors de ces prochains Etats généraux, « améliorer la valeur ajoutée reçue par les agriculteurs sur la vente de leurs produits. » Emmanuel Macron espère que ces Etats généraux seront un « Grenelle » de l’agroalimentaire et de l’agriculture. Pour ce dernier secteur, ce devrait être l’occasion d’annoncer la mise en place d’un plan d’investissement dans l’agriculture de 5 milliards d’euros sur 5 ans. Le président de la République devra ménager les exploitants agricoles mais également les distributeurs. Entre ces deux parties, la guerre des prix fait rage depuis plusieurs années. Les acteurs de l’agriculture attendent notamment d’Emmanuel Macron une refonte de la loi de modernisation de l’économie mise en place sous Nicolas Sarkozy, qu’ils jugent en leur défaveur.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: