HomeInnovation AgroalimentaireDe la bière brassée avec du pain pour mettre fin au gaspillage

De la bière brassée avec du pain pour mettre fin au gaspillage

Des Britanniques ont lancé et exporté une recette de bière à base de pain rassis, qui permet de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Lutte contre le gaspillage alimentaire en se faisant plaisir. C’est l’idée de jeunes Britanniques qui viennent de créer Toast, une bière brassée avec… du pain. L’idée est folle — les inventeurs de cette boisson proposent d’utiliser du pain rassis qui entre dans la préparation du breuvage — mais pas forcément nouvelle. En effet, la recette daterait de plusieurs millénaires : dans la cité antique de Babylone, le pain était utilisé, avec les graines de céréales en surplus, pour préparer une boisson alcoolisée. Le pain serait d’ailleurs à l’origine de l’invention de la bière, selon Tristram Stuart, qui avait déjà pu rencontrer des brasseurs se servant de pain rassis en Belgique pour concocter leur bière, la Babylone. L’Anglais décide alors de créer Feedback, une association.

 Le quadragénaire explique que le concept propose, d’« associer des fournisseurs et des brasseurs locaux, ainsi que des associations caritatives locales, pour faire de ‘Toast ale’ une entreprise internationale qui transforme du pain parfaitement bon en bière encore meilleure. » La Toast est donc fabriquée dans une brasserie du Yorkshire, au nord de l’Angleterre, où sont apportées, chaque semaine, de grandes quantités de pains rassis provenant d’une usine de sandwiches qui gaspillait autrefois les extrémités de leurs pains. Cet ingrédient surprenant remplace ainsi une partie du malt habituellement utilisé pour brasser la bière. Avec l’eau, le houblon et les levures, le pain fait partie intégrante de la recette,et ça fonctionne : la brasserie propose quatre bières, qui ont déjà séduit dans de nombreux concours.

Cette initiative intéresse d’autres brasseries qui ont emprunté l’idée à ces jeunes Anglais pour lancer leurs propres bières à base de pain. Si les brasseurs peuvent communiquer sur leur nouvel ingrédient, ils espèrent surtout limiter un peu plus le gaspillage alimentaire. Depuis le lancement de la Toast, ils ont utilisé près de 10 tonnes de pain pour produire 300 000 bouteilles de leur bière. L’objectif est de donner des idées à d’autres producteurs car, Outre-Manche, 44 % du pain produit quotidiennement est jeté. Ce qui représente près de 900 000 tonnes par an. « C’est vraiment déprimant », regrette Tristram Stuart, qui exporte désormais son savoir-faire dans d’autres pays comme les Etats-Unis, le Brésil et l’Afrique du Sud.

FOLLOW US ON:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Rate This Article: