HomeA la UnePourquoi les cours n’ont-ils pas d’influence sur le prix du sucre ?

Pourquoi les cours n’ont-ils pas d’influence sur le prix du sucre ?

[quote]Economie. Alors que les cours du sucre continuent leur chute vertigineuse, les prix n’ont toujours pas baissé dans les supermarchés. Notamment à cause de la loi européenne.[/quote]

sucre

Les cours du sucre se sont effondrés ces dernières années. En mars 2015, ils atteignaient un niveau historiquement bas, du jamais vu depuis six ans. Mais malgré cette baisse continue, les prix du sucre en supermarchés n’ont pas diminué. Ceci s’expliquerait par l’encadrement strict du marché européen par des quotas : le quota de production de l’Union européenne s’élève au total à 13,5 millions de tonnes de sucre.

L’Europe impose ainsi aux sucreries qu’elles payent aux agriculteurs un prix minimum de 26,29 euros par tonne de betteraves sucrières destinées à la production de sucre sous quota. Mais le 1er octobre 2017, ces quotas vont disparaître. De quoi faire baisser les prix et « provoquer le même séisme que pour le lait actuellement », selon les spécialistes.

Les consommateurs ne voient jamais les prix baisser

En attendant, le kilo de sucre est venu entre 1 euro et 2,50 euros, selon la marque et le conditionnement. Pourtant, malgré la fin imminente des quotas, le Comité européen des fabricants de sucre (CEFS) – qui regroupe plusieurs industriels comme Tereos, Cristalco ou Südzucker – estime que la fin des quotas ne rimera pas forcément avec baisse des prix.

Pour sa directrice générale, Marie-Christine Ribera, « si le consommateur ne voit jamais la couleur de la baisse des prix du sucre, la faute en revient aux acteurs de milieu, les seconds transformateurs et la grande distribution, qui ne la répercutent pas. » Sans une politique claire de transparence des prix à tous les niveaux de production de sucre, les prix pourraient donc rester élevés, malgré la chute des cours.

La chute des cours du sucre n’est pas répercutée au niveau du paquet de sucre (ici)

Les articles dans la même thématique

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

<p>Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.</p>

Rate This Article: