Page d'accueilActualitésEvénementNouveau succès pour le Coq Rico d’Antoine Westermann à New York

Nouveau succès pour le Coq Rico d’Antoine Westermann à New York

Antoine Westermann ouvre un nouveau Coq Rico à New York.

Evénement. Première expatriation réussie pour le Coq Rico, restaurant parisien du chef étoilé Antoine Westermann, qui a posé ses valises à New York.

Le Coq Rico a ouvert il y a deux mois ses portes à Manhattan, sur la East 20th Street, entre Park Avenue South et Broadway. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le pari a été relevé. Le chef Antoine Westermann, trois étoiles au Guide Michelin, voulait profiter du succès de son restaurant à Paris pour l’étendre outre-Atlantique. L’ouverture du restaurant new-yorkais a pu se concrétiser grâce au partenariat avec un entrepreneur alsacien, Francis Staub. Surnommé « Le Bistro des Beaux Oiseaux », le local jouxte les restaurants les plus branchés et les plus courus de New York, à l’intérieur d’un périmètre défini par les quartiers de Flatiron/Madison Square, Union Square, Gramercy Park et Madison Avenue. Il a pris ses quartiers dans un édifice historique restauré de 1910, l’immeuble Gabay, propriété de Walter & Samuels.

Outre le Coq Rico, situé dans le quartier parisien de Montmartre, Antoine Westermann est déjà l’heureux propriétaire de Drouant, Mon Vieil Ami et La Dégustation, dans la capitale. Il a reçu – puis rendu – les trois étoiles Michelin pour son restaurant strasbourgeois Le Buerehiesel.

Le fruit d’un partenariat haut de gamme

En se lançant à l’assaut de la Grosse Pomme à bientôt 70 ans, Wastermann espérait que  » l’implantation du Coq Rico à New York non seulement apportera une touche faite d’élégance et de simplicité dans les dîners mais mettra aussi en lumière le travail méconnu d’agriculteurs américains indépendants ». Objectif atteint. En effet, son restaurant, spécialisé comme son nom l’indique dans les produits de basse-cour de qualité, se fournit aux Etats-Unis auprès d’éleveurs de volaille locaux indépendants qui misent de longue date sur les produits naturels et biologiques.

Tout a été mis en oeuvre pour faire de cette nouvelle adresse new-yorkaise un succès. Pour son projet, Westermann s’est adjoint des poids lourds de la restauration, de l’hôtellerie et de l’architecture. Son ami et partenaire alsacien Francis Staub a développé une ligne d’ustensiles et de plats de cuisine haut de gamme. L’équipe architecturale repose sur de grands noms, dont celui qui a conçu le Coq Rico, Daniel Montroy, qui a aussi rénové le Rainbow Room, autre restaurant prisé de New York. Pascal Deprez, quant à lui, est un designer réputé dans le monde de l’hôtellerie de luxe. De santa Barbara aux Seychelles, de Marrakech à Cannes, son talent a été mobilisé aux quatre coins du monde.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

stephanie.lefevre@industrie-agroalimentaire.com

Stéphanie Lefevre, experte en agroalimentaire et consultante en sécurité alimentaire à Annecy, met ses connaissances et sa passion de l’Industrie Agroalimentaire à disposition du média IAA en traitant des actualités.

Noter cet article: